Le bilan des intentions d'achat des Québécois s'est amélioré depuis un an

Le sondage indique que 27 % des ménages prévoient effectuer un achat majeur au cours des 12 prochains mois, la proportion la plus élevée depuis 2003.
Photo: Le sondage indique que 27 % des ménages prévoient effectuer un achat majeur au cours des 12 prochains mois, la proportion la plus élevée depuis 2003.

Les Québécois envisagent l'avenir avec plus d'optimisme que l'an dernier, ce qui devrait les inciter à dépenser davantage.

Selon un sondage publié hier par le Conseil québécois du commerce de détail, les ménages québécois estiment que leur situation financière s'est améliorée ou est demeurée stable depuis un an dans une proportion de 82 %. Cette proportion était de 80 % en mars 2006.

Quant à leur situation financière pour les 12 prochains mois, les ménages québécois sont relativement optimistes. Ils estiment dans une proportion de 89 % qu'elle devrait ou bien demeurer la même ou bien s'améliorer. Seulement 7 % des ménages s'attendent à une détérioration, occasionnée, selon la grande majorité d'entre eux, par l'augmentation du coût de la vie.

Le Québec

Les Québécois sont moins optimistes quant à la situation financière du Québec. Dans une proportion de 29 %, ils estiment que la situation financière de la province va se détériorer au cours des 12 prochains mois. Ce taux représente toutefois une diminution significative par rapport à l'an dernier, alors que 45 % se montraient pessimistes.

Le sondage a été réalisé par Géocom Recherche et publié dans le cadre du Congrès annuel du commerce de détail, qui s'est ouvert à Montréal. Le p.-d.g. du Conseil, Gaston Lafleur, juge positif le bilan des intentions d'achat des Québécois par rapport à l'an dernier, et ce, pour l'ensemble des catégories de produits et services.

Le sondage indique que 27 % des ménages prévoient effectuer un achat majeur au cours des 12 prochains mois. Cette proportion est la plus élevée depuis 2003. Encore une fois, l'automobile est au premier rang des achats importants prévus. Viennent ensuite les électroménagers, la maison, les meubles et l'informatique.

À voir en vidéo