Philanthropie: année record pour les richissimes Américains

En 2006, le record philanthropique toutes catégories a été battu par le milliardaire Warren Buffett, qui a promis 43,5 milliards. Une trentaine de ces milliards sont destinés à la fondation créée par l’homme le plus riche du monde, Bill Gates.
Photo: Agence Reuters En 2006, le record philanthropique toutes catégories a été battu par le milliardaire Warren Buffett, qui a promis 43,5 milliards. Une trentaine de ces milliards sont destinés à la fondation créée par l’homme le plus riche du monde, Bill Gates.

Washington — Vingt-et-un richissimes Américains ont donné chacun 100 millions ou beaucoup plus à des organisations caritatives en 2006, ce qui constitue un record, affirme la Chronique de la Philanthropie qui chaque année dresse la liste des plus grands philanthropes.

En 2005, seuls 11 philanthropes avaient donné au moins 100 millions à des oeuvres de bienfaisance.

En 2006, le record toutes catégories a été battu par le milliardaire Warren Buffett, à la tête de l'immense holding d'investissements Berkshire Hathaway, qui a promis 43,5 milliards. Une trentaine de ces milliards sont destinés à la fondation créée par l'homme le plus riche du monde, Bill Gates.

Si l'on exclut cette contribution exceptionnelle, les dons des 60 Américains les plus généreux totalisent sept milliards en 2006, contre 4,3 milliards en 2005. Les donateurs appartiennent d'abord au secteur de la finance et des investissements (33 sur 60). Viennent ensuite les fortunes familiales (sept), l'immobilier (sept), les médias et la technologie (six).

Les principales bénéficiaires de leurs largesses sont les universités, suivies par les fondations, les organisations artistiques et les hôpitaux.

Deux des généreux donateurs désignés dans la liste de Chronicle of Philanthropy sont des responsables politiques: le secrétaire américain au Trésor, Henry Paulson, et le maire de New York, Michael Bloomberg. Le premier, ancien président de Goldman Sachs, a investi l'an passé 80 millions dans sa fondation pour la défense de l'environnement. Le second, fondateur du service d'informations et données financières Bloomberg, a donné 165 millions à un millier d'associations différentes.

Dans le monde des médias, la très populaire animatrice de télévision Oprah Winfrey figure à la 35e place, juste derrière le financier George Soros, avec des dons de 58,3 millions, versés notamment à une école en Afrique du Sud.

À voir en vidéo