Premier trimestre - La TD engrange 921 millions

Toronto — Le Groupe Financier Banque TD a enregistré un bénéfice net de 921 millions à son premier trimestre de 2007, en baisse par rapport à celui de 2,3 milliards enregistré à la période correspondante de l'exercice précédent — qui comprenait un gain sur dilution après impôts de 1,7 milliard attribuable à la vente de TD Waterhouse USA à Ameritrade.

Par action, le bénéfice net de la période de trois mois terminée le 31 janvier dernier a été de 1,26 $, contre 3,20 $ un an auparavant.

La baisse d'une année à l'autre reflète donc surtout le gain découlant de la vente de TD Waterhouse USA à Ameritrade, a expliqué la Banque hier. TD Waterhouse USA et Ameritrade Holding Corp. ont complété la fusion de leurs activités au début de 2006, donnant ainsi naissance à TD Ameritrade, dans le cadre d'une transaction évaluée à 2,9 milliards $US. La Banque TD avait obtenu de garder 32,5 % de la nouvelle entité à l'époque, une participation qui était, à la fin janvier dernier, de 40,2 %.

La Banque TD a d'ailleurs souligné, en dévoilant ses résultats du premier trimestre que TD Ameritrade a engendré des résultats record qui se sont traduits par un apport au bénéfice net de 64 millions à son secteur Gestion de patrimoine.

La provision pour pertes sur créances a été de 163 millions cette année, en hausse par rapport à 114 millions un an plus tôt. Le rendement de l'avoir en actions ordinaires a, pour sa part, été de 18,2 % au premier trimestre de 2007.

Le groupe financier a, par ailleurs, annoncé une augmentation de 5 ¢ de son dividende trimestriel, qui passe à 53 ¢, représentant une hausse de 10 % par action ordinaire libérée pour le trimestre se terminant le 30 avril 2007.

À voir en vidéo