Microsoft: amende de 1,5 milliard

San Francisco — Un tribunal fédéral américain a condamné hier le géant du logiciel Microsoft à une amende de 1,5 milliard de dollars pour avoir violé deux brevets déposés par l'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent en matière de technologie MP3.

«Nous pensons que ce verdict est complètement infondé tant sur le plan des faits que sur celui du droit», a réagi l'avocat principal de Microsoft Tom Burt, dans une déclaration écrite, ajoutant qu'il envisageait de faire appel.

Lucent avait porté plainte en 2003, avant sa fusion avec le Français Alcatel, devant la justice fédérale estimant que les partenaires de Microsoft, dont Dell et Gateway, utilisaient des logiciels Windows qui violaient ses brevets. Le procès était centré sur la technologie MP3 utilisée par le logiciel Windows Media Player.

Ce n'est pas la seule affaire qui voit Alcatel-Lucent et Microsoft s'affronter sur le terrain des brevets. Fin novembre, Alcatel a déposé plainte contre Microsoft pour des brevets concernant l'authentification des utilisateurs sur les réseaux et l'accès à des données numériques audiovisuelles.

À voir en vidéo