En bref - Fusion Alcatel-Lucent: 15 000 à 20 000 emplois menacés

Paris — Les suppressions de postes liées à la fusion entre les équipementiers de télécommunication Alcatel et Lucent seront beaucoup importantes qu'attendu et pourraient concerner 15 000 à 20 000 personnes, soit plus de 20 % de l'effectif mondial, affirme hier le magazine français L'Expansion sur son site Internet, citant des sources industrielles.

Le plan de restructuration initial dévoilé lors de l'annonce de la fusion concernait 10 % de l'effectif mondial d'Alcatel-Lucent, soit 9000 salariés, rappelle le magazine.