Un projet de villégiature verra le jour au lac Ouareau

Le projet situé à Saint-Donat coûtera 80 millions, et les unités sont offertes à la vente à des prix variant de 194 000 $ à 895 000 $.
Photo: Le projet situé à Saint-Donat coûtera 80 millions, et les unités sont offertes à la vente à des prix variant de 194 000 $ à 895 000 $.

Un projet de villégiature de 80 millions de dollars à Saint-Donat a été annoncé hier. Le projet sera érigé sur un terrain de 2200 acres, mais seulement 15 % de sa superficie sera développée.

«La conservation et un développement durable nous tiennent à coeur et c'est pour cette raison que seulement 15 % de la superficie sera développée», a indiqué Pierre Parent, ajoutant que «85 % de la superficie demeurera à l'état naturel, à l'image des parcs nationaux du Québec».

Pierre Parent, président de Resort One, et Hervé Gueymard, président de la Compagnie immobilière Gueymard, ont procédé hier au lancement de ce projet de villégiature de 80 millions. Le Hameau Lac-Ouareau est conçu autour d'un hôtel-résidences situé sur les rives du lac Ouareau, avec ses 350 mètres de plage sablonneuse, au pied du mont La Réserve (deuxième sommet skiable au nord de Montréal pour ce qui est de la hauteur). Il est situé sur un territoire d'exception de 2200 acres de terrain sauvage, de montagnes boisées, abritant cinq lacs.

Le Hameau Lac-Ouareau est placé sous la gouverne de la société en commandite Guepar. Il réunit deux promoteurs, soit Hervé Gueymard (Lofts Redpath, le 1 McGill et Le Crescent à Montréal) et Pierre Parent (entre autres: le Crystal de la Montagne, le Saint-Sulpice Hôtel - Montréal et, tout récemment, Les Mas du Grand Vallon à Mougins, dans le sud de la France). La gestion et la location des résidences hôtelières seront assurées sous la bannière Resort One.

L'immeuble principal du domaine sera un hôtel de 87 résidences de calibre quatre étoiles, comprenant 12 penthouses. De plus, 28 résidences-jardins et 36 villas sur les berges cascaderont discrètement vers le lac, chaque toit étant dissimulé par une végétation.

Les unités sont offertes à la vente à des prix variant entre

194 000 $ et 895 000 $, pour des superficies allant de 560 pieds carrés pour la suite à une chambre à 1720 pieds carrés pour une villa de trois chambres.

«Notre vision à long terme est de développer un produit durable dans le plus grand respect de la nature. Le design architectural et la construction offriront des résidences de qualité et de grand confort. Les propriétaires ont la garantie que seulement 15 % du territoire sera développé. Le Club La Réserve sera le garant du respect des règles environnementales», a conclu Pierre Parent.