Cott creuse sa perte mais vise le marché chinois

Toronto — Le fabricant de boissons gazeuses Cott a fait part, hier, de son intérêt pour s'implanter sur le marché de la Chine.

Par ailleurs, l'entreprise subissait une perte nette de 29,6 millions $US au quatrième trimestre clos le 31 décembre, alors qu'un an plus tôt, la perte nette était de 6,9 millions $US. Le chiffre d'affaires des derniers trois mois atteignait 400,1 millions $US, en modeste progression sur les 397,2 millions $US amassés à pareille date en 2005.

Néanmoins le président de Cott, Brent Willis, estime que les résultats du fabricant s'améliorent, au point où celui-ci se sent prêt pour d'autres débouchés. «Nous souhaitons croître sur les marchés internationaux», a-t-il affirmé. Ainsi l'entreprise en est à constituer en société son implantation en Chine et la commercialisation devrait débuter durant le deuxième trimestre de 2007. En janvier, M. Willis et son équipe ont discuté avec des embouteilleurs et vu des responsables de ministères et d'agences, dans divers pays de l'Asie et du Pacifique.

Fabricant de produits pour les marques maisons des épiceries et autres détaillants, Cott a subi durant l'exercice complet une perte nette était de 17,5 millions $US, par contraste avec un bénéfice net était de 24,6 millions $US en 2005. Les ventes ont totalisé 1,77 milliard $US en 2006, comparé à 1,76 milliard $US un an plus tôt.