ExxonMobil a réalisé un bénéfice net de 39,5 milliards $US

Le groupe pétrolier américain ExxonMobil a dégagé sur l'ensemble de l'année 2006 un bénéfice net record de 39,5 milliards de dollars américains, en hausse de 9 % par rapport à l'exercice précédent, a-t-il indiqué hier.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice annuel s'élève à 39,09 milliards de dollars, «un record, porté par de solides résultats dans chaque secteur d'activité», a commenté le p.-d.g. du groupe, Rex Tillerson, cité dans un communiqué. Le chiffre d'affaires annuel a atteint 377,6 milliards en hausse de 1,8 % sur l'année précédente.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net ressort toutefois en baisse de 4 % à 10,25 milliards, «de plus faibles performances dans le secteur du gaz naturel et au niveau des marges de raffinage n'ayant été qu'en partie compensés par une hausse des résultats pour le pétrole brut et des marges dans la chimie», a expliqué M. Tillerson.

Les bénéfices records des compagnies pétrolières font l'objet d'un débat aux États-Unis où plusieurs associations et élus plaident pour un impôt exceptionnel afin de financer des initiatives de réduction de la consommation d'énergie.

L'Impériale

La filiale canadienne, la pétrolière Impériale a déclaré pour sa part un bénéfice annuel record de 3,04 milliards de dollars canadiens en 2006, mais ses profits au quatrième trimestre ont glissé de 1,2 milliard en 2005 à 794 millions en 2006.

La production record au projet de Cold Lake a contribué au rendement exceptionnel de la société, de même que la performance plus solide des activités de mise en marché, de raffinement et de pétrochimie.

Toutefois, le géant attribue la baisse de ses profits au quatrième trimestre au déclin de ses ventes de gaz naturel et de brut. De surcroît, la baisse de 130 millions de ses gains sur le dessaisissement d'actifs, la hausse de 110 millions de ses programmes d'option d'achat d'actions et l'effet négatif de la vigueur du dollar canadien ont aussi miné les résultats.

Pour l'ensemble de l'année, le bénéfice net par action dilué équivaut à 3,11 $, par rapport à 2,53 $ en 2005. Le chiffre d'affaires total de 2006 correspond à 24,79 milliards, comparativement à 28,21 milliards en 2005.