US Airways retire son offre sur Delta Air Lines

US Airways proposait aux créanciers de Delta environ 9,8 milliards.
Photo: Agence Reuters US Airways proposait aux créanciers de Delta environ 9,8 milliards.

Washington — US Airways a retiré hier son offre de rachat sur sa rivale Delta Air Lines, placée sous la protection de la loi sur les faillites, après le refus des créanciers de Delta d'accéder à ses demandes.

US Airways proposait aux créanciers de Delta cinq milliards en numéraire et 89,5 millions d'actions US Airways, soit une valorisation d'environ 9,8 milliards. US Airways avait fait une précédente offre d'environ huit milliards en novembre mais Delta l'avait rejetée, ainsi que l'offre améliorée présentée en janvier et qui était valable jusqu'au 1er février.

Le p.-d.g. d'US Airways, Doug Parker, s'est dit déçu. «Notre offre aurait créé une compagnie plus stable financièrement, qui aurait proposé plus de choix aux consommateurs et augmenté la sécurité de l'emploi pour les employés», a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Delta avait rejeté l'offre améliorée d'US Airways en affirmant qu'elle ne répondait pas aux inquiétudes suscitées par la première offre. En outre, la nouvelle proposition d'US Airways aurait alourdi d'un milliard de dollars supplémentaires le poids de la dette supportée par l'éventuel nouvel ensemble, avait ajouté Delta.

Parallèlement à ce rejet, le Wall Street Journal avait affirmé début janvier que Delta et une troisième compagnie américaine, Northwest Airlines, menaient des discussions en vue d'une fusion. Delta et Northwest Airlines sont actuellement toutes deux placées sous la protection de la loi sur les faillites dont US Airways était elle-même sortie en septembre 2005 après avoir été absorbée par la compagnie à bas prix America West, société plus petite, rentable et aux itinéraires complémentaires.

Delta fait partie de l'alliance SkyTeam avec Air France-KLM alors qu'US Airways fait partie de Star Alliance qui compte notamment dans ses rangs la deuxième compagnie américaine United Airlines et Lufthansa.