CanWest et Goldman Sachs rachètent Alliance Atlantis pour 2,3 milliards

Au centre du rachat d’Alliance Atlantis se trouvent les droits de distribution internationaux pour les trois versions de la populaire série CSI.
Photo: Agence Reuters Au centre du rachat d’Alliance Atlantis se trouvent les droits de distribution internationaux pour les trois versions de la populaire série CSI.
Une nouvelle filiale de CanWest déboursera 53 $ par action en argent comptant pour acquérir Alliance Atlantis.

La transaction, assujettie à l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), devrait être clôturée cet été.

CanWest prévoit d'intégrer les actifs de télévision spécialisée d'Alliance Atlantis dans ses activités, a-t-elle précisé.

Un partenaire canadien de Goldman Sachs prendra le contrôle des actifs de distribution cinématographique, tandis qu'une firme à capital fermé affiliée à la banque d'investissement américaine détiendra les intérêts d'Alliance Atlantis dans la populaire série télévisée CSI.

Alliance avait confirmé plus tôt hier discuter avec CanWest et la new-yorkaise Goldman au sujet de son rachat.

Les droits détenus par Alliance sur CSI comprennent les droits de distribution internationaux pour les trois versions de cette série, qui génère des revenus considérables pour l'entreprise.

L'annonce de l'entente a été diffusée après la fermeture des marchés.

CanWest Global Communications est propriétaire du réseau de télévision Global, en plus d'être un joueur d'envergure dans le secteur des quotidiens. Le quotidien montréalais The Gazette appartient notamment au groupe de Winnipeg. Les actifs de télévision spécialisée d'Alliance comprennent 13 chaînes thématiques — dont Discovery, History Channel et Showcase.

À la Bourse de Toronto, hier, le titre de CanWest a reculé de 41 ¢, pour terminer à 9,99 $. Celui d'Alliance a progressé de 11 ¢, pour clôturer à 53,61 $.

À voir en vidéo