Alliance Atlantis Communications est à vendre

Toronto — Le géant canadien du cinéma et de la télévision Alliance Atlantis Communications (AAC) est à vendre, dans une transaction dont le montant pourrait éventuellement dépasser 2,2 milliards.

L'entreprise a indiqué hier matin dans un communiqué qu'elle et son actionnaire principal, Southhill Strategy, ont récemment entrepris de solliciter des propositions d'acheteurs potentiels triés sur le volet, dont CanWest Global Communications, Corus Entertainment et Astral Media.

L'analyste Carl Bayard, de Valeurs mobilières Desjardins, affirme que la transaction ira chercher au moins 55 $ par action, expliquant que ce montant «est un point de départ pour les négociations». Avec quelque 40,3 millions d'actions en circulation, le montant de la vente pourrait donc dépasser 2,2 milliards.

«Nous maintenons depuis longtemps qu'Alliance Atlantis pourrait être mise en vente, et compte tenu de l'intérêt que suscitent ses canaux spécialisés, il y a plusieurs acteurs pour qui un achat d'AAC pourrait représenter une manoeuvre stratégique et financière logique», a expliqué M. Bayard.

Alliance Atlantis est propriétaire de 13 canaux spécialisés, dont les diffuseurs doivent acheter le contenu. Ceux-ci incluent BBC Canada, Discovery, The Food Network, HGTV, History Television, The Life Network et Showcase.

Alliance Atlantis coproduit et distribue aussi la populaire série télévisée CSI et détient une participation indirecte de 51 % dans Motion Picture Distribution, un important distributeur de films au Canada qui est aussi présent en Espagne et au Royaume-Uni.

Alliance avait indiqué en octobre qu'elle pourrait chercher à vendre Motion Picture Distribution — dont les revenus ont plongé de 8 % au cours du dernier trimestre — tandis que certains analystes croyaient qu'Alliance elle-même pourrait représenter une acquisition intéressante.

Depuis plusieurs mois, des rumeurs circulent à l'effet que CanWest pourrait être intéressée à acheter Alliance, mais l'entreprise a refusé de commenter hier. Des représentants de Corus et Astral n'étaient pas disponibles.

Toutefois, une éventuelle cession d'actifs ne serait pas obligatoirement totale puisque Southhill dit ne pas avoir nécessairement l'intention de vendre sa participation dans l'entreprise. Le conseil d'administration de Southill a d'ailleurs mis sur pied un comité spécial afin d'explorer les différentes options qui se présenteront.

Au cours du dernier trimestre, Alliance a enregistré un profit de 17,7 millions, en hausse sur les 12,2 millions engrangés au même moment l'an dernier, pendant que ses revenus sont passés de 247,1 millions l'an dernier à 323,5 millions cette année.