Le Parti communiste chinois s'installe au siège social de Wal-Mart

La All-China Federation of Trade Unions a réussi à syndiquer les employés de Wal-Mart dans ce pays.
Photo: Agence Reuters La All-China Federation of Trade Unions a réussi à syndiquer les employés de Wal-Mart dans ce pays.

Pékin — Les employés du siège social de Wal-Mart en Chine ont créé une délégation du Parti communiste, ont révélé hier l'entreprise et le gouvernement chinois, dans le cadre d'une campagne lancée par Pékin pour accroître sa présence au sein des entreprises étrangères.

Plus tôt cette année, l'organisme gouvernemental chinois qui regroupe tous les syndicats du pays — la All-China Federation of Trade Unions (ACFTU) — a réussi à syndiquer les employés de Wal-Mart dans ce pays, après que le détaillant américain s'y soit opposé pendant deux ans.

Wal-Mart emploie quelque 36 000 personnes dans 68 magasins.

La délégation a été créée vendredi au siège social de Wal-Mart dans la ville de Shenzen, dans le sud du pays. Un porte-parole de Wal-Mart a dit ne pas savoir si l'entreprise aura une interaction formelle avec la délégation ou si sa mise sur pied aura un impact sur les activités de l'entreprise.

L'ACFTU espère avoir implanté, d'ici la fin de l'année, des syndicats dans 60 % des 150 000 entreprises étrangères qui font des affaires en Chine.

Le Parti communiste chinois et l'ACFTU, qui y est affiliée, essaient d'accroître leur présence au sein des entreprises étrangères, afin de suivre de près la transformation d'une société qui évolue rapidement dans le cadre de réformes économiques capitalistes.