L'IPC américain reste stable en novembre

Washington — Le département américain du Travail rapportait hier que l'indice des prix à la consommation au mois de novembre a affiché une croissance nulle, alors que les Américains bénéficiaient d'un troisième mois d'affilée de recul des coûts de l'énergie.

Les économistes s'attendaient à une croissance des prix de 0,2 % en novembre.

Les prix à la consommation avaient diminué de 0,5 % en octobre, de même qu'en septembre. La bonne nouvelle, dans les trois cas, vient du côté des prix de l'essence et des autres sources d'énergie qui ont affiché de substantiels reculs après avoir atteint des sommets plus tôt au cours de l'année.

Les prix de l'énergie ont reculé de 0,2 % en novembre, selon le département du Travail. Le sous-indice de l'énergie pétrolière a baissé de 1,5 %, alors que celui des services énergétiques a grimpé de 1,2 %. Par ailleurs, l'indice des aliments a perdu 0,1 %.

L'indice d'ensemble sans l'énergie et les aliments est donc resté inchangé en novembre. Il s'agit de la meilleure performance depuis le mois de juin.

Avec un mois à considérer encore en 2006, l'inflation affiche une croissance annuelle de 2,2 %, en baisse par rapport au niveau de 3,4 % observé l'an dernier pour la même période. Un taux d'inflation jugé confortable par la Réserve fédérale varie entre 1 et 2 %.