La compagnie aérienne australienne Qantas est rachetée

Qantas Airways, la plus grande compagnie aérienne australienne a finalement accepté, mercredi, d'être rachetée pour 11,1 milliards de dollars australiens par un consortium emmené par la banque australienne Macquarie et le fonds américain Texas Pacific Group (TPG).

Macquarie détiendra environ 15 % du capital, aux cotés de TPG (37,5 %) et des institutions australiennes Allco Finance Group et Allco Equity Partners (35 %). Conformément à la loi australienne, la compagnie restera ainsi majoritairement détenue par des capitaux nationaux.

Si les actionnaires acceptent l'offre — qui valorise Qantas à 17,5 fois les prévisions de bénéfices pour l'année en cours — la compagnie restera dirigée par le management actuel. Et, comme l'a précisé Margaret Jackson, la présidente, «elle restera une compagnie aérienne basée en Australie et détenue en majorité par des Australiens». Cette précision s'imposait: Qantas fait figure d'icône dans l'économie australienne et l'éventualité d'un rachat par des capitaux étrangers avait suscité un vif émoi au sein de la population.

Le fonds américain, Texas Pacific Group, est un spécialiste du secteur. Il avait été spécialement créé par un avocat spécialisé dans le droit des faillites, David Bonderman, pour reprendre Continental Airlines qui était alors en redressement judiciaire. L'homme d'affaires de Forth Worth a repris Continental en 1993 pour 66 millions de dollars américains, redressé les comptes de la compagnie deux ans plus tard et revendu celle-ci en 1998 pour 700 millions.

Qantas en revanche est en pleine santé. La compagnie a bien résisté aux difficultés du secteur aérien qui, depuis 2001, affiche des pertes cumulées estimées à plus de 40 milliards de dollars. Elle a ainsi enchaîné exercice bénéficiaire sur exercice bénéficiaire (quatorze consécutifs).

Qantas exploite 213 appareils et dessert 142 destinations dans environ 40 pays. Elle emploie plus de 37 000 personnes et ses avions ont transporté plus de 34 millions de passagers en 2005.

Le consortium a promis de maintenir le plan d'investissements de 10 milliards de dollars en vue de l'achat de 70 appareils sur les cinq ans à venir. Qantas est aussi l'une des compagnies de lancement de l'Airbus A380 avec 12 appareils en commande ferme et 8 options.