Hyundai Entourage - Une fourgonnette prise entre deux feux

L’Entourage est la première fourgonnette de Hyundai à être vendue sur notre continent.
Photo: L’Entourage est la première fourgonnette de Hyundai à être vendue sur notre continent.

Ça y est, Ford et GM viennent de lancer la serviette en annonçant leur intention de ne plus vendre de fourgonnette à la fin de la vie de leurs modèles actuels qu'ils ne renouvelleront pas. Ils abandonnent donc ce segment du marché automobile dans lequel ils n'ont jamais réussi à percer de façon convaincante, après deux décennies d'essais infructueux. Mais les deux géants américains n'ont pas été les seuls à errer en tentant de faire concurrence à l'omniprésente Dodge Caravan : Toyota et Honda ont mis plusieurs années avant de percer le code et à fabriquer un produit qui sache plaire. Et encore! Leurs fourgonnettes sont certes d'excellents produits, mais leur qualité a son prix : à près de 40 000$ selon les versions, les Honda Odyssey et Toyota Sienna sont hors de portée de la plupart des familles qui, théoriquement, représentent leur clientèle cible.

C'est dans ce contexte étrange que Hyundai a finalement choisi de présenter l'Entourage, sa première fourgonnette à être vendue sur notre continent. Il faut dire que Hyundai est sur une lancée spectaculaire depuis quelque temps. Cette compagnie sud-coréenne a pratiquement renouvelé l'ensemble de sa gamme en moins de 18 mois. De concert avec sa filiale Kia, elle conçoit maintenant des produits bien ficelés qui n'ont plus grand-chose à envier à ceux des Japonais et qui nous forcent à revoir nos préjugés face à la production coréenne.

La soeur de la Sedona

Kia possédait déjà une fourgonnette, la Sedona, véritables pastiches d'un produit sans âme, la Ford Windstar, elle se contentait de faire concurrence au bas-de-gamme américain. La Sedona de deuxième génération fut introduite sur le marché l'an dernier. Avec son prix de base sur la ligne symbolique des 30 000 $, le nouveau produit adopte une tout autre orientation et affronte maintenant les vedettes de ce segment que sont les Odyssey et Sienna. Et cela vaut aussi pour l'Entourage 2007 qui est la jumelle quasi identique de la nouvelle Kia Sedona, mis à part quelques baguettes de chrome çà et là, ainsi qu'une calandre subtilement différente. Par le repositionnement radical de ce duo de produits, Hyundai et Kia font preuve d'un culot énorme, et vont à l'encontre de leur approche habituelle qui consistait à s'attaquer au bas de la gamme en cassant les prix.

Encore faut-il être capable de livrer la marchandise, ce que font admirablement bien les nouvelles moutures des produits Hyundai tels que la sous-compacte Accent, les berlines Elantra et Sonata, ainsi que l'utilitaire Santa Fe, qui ont tous fait, récemment, des bonds prodigieux en termes de qualité et de design. L'Entourage nous assomme bel et bien avec une abondance d'équipement électronique et nous comble avec d'innombrables caractéristiques de sécurité, mais la qualité d'assemblage n'est pas homogène et le style, sans être offensant, manque de caractère. Sa ligne sobre arrive cependant à minimiser l'imposant volume de cette fourgonnette.

Aussi sécuritaire que massive

Tous les modèles sont équipés de série d'un véritable escadron de coussins et de rideaux gonflables qui assure la protection des occupants des trois rangées de sièges, et ceux qui prennent place à l'avant ont même droit à des appuis-tête actifs qui réduisent les risques de blessures à la tête et au cou en cas d'accident.

Avec cet équipement pléthorique et sa caisse solide, l'Entourage est loin d'être un poids plume. Sa suspension souple combinée à sa masse imposante de plus de 2000 kg lui confère un comportement routier peu engageant typique dans cette catégorie de véhicules. Stable et confortable pour de longs trajets, elle se fait un peu tirer l'oreille en virage. Conducteurs enthousiastes s'abstenir ! L'Entourage a la réputation d'être une fourgonnette très silencieuse, mais notre véhicule d'essai était affecté par des craquements et des grincements persistants émanant du train

arrière.

Pour propulser cette masse, l'Entourage a recours à un gros V6 de 3,8 litres de 242 chevaux à 24 soupapes. Ce moteur à double arbre à cames en tête est aussi pourvu du calage variable continu des soupapes. Malgré sa sophistication technique, ce moteur efficace n'a pas la verve du V6 de 3,3 litres qui équipe les Hyundai Santa Fe et Sonata. La boîte automatique à 5 rapports s'acquitte de sa tâche avec mollesse.

Peu d'innovations

À l'intérieur, on s'aligne sur la compétition, sans véritablement innover. La troisième rangée de sièges se rabat, en deux sections, dans le plancher, mais aucune astuce géniale n'a été trouvée pour disposer des baquets de la deuxième rangée qui, il faut le noter, offre un bon confort. Le tableau de bord est conçu pour bien dégager l'espace au plancher et, chez Hyundai, on a remplacé les horribles et fausses boiseries qui «décorent» le Kia Sedona, pour leur substituer des moulures d'aspect métallique. Sur notre véhicule d'essai, certains dispositifs électriques avaient un fonctionnement intermittent. Des problèmes de jeunesse sans doute, mais cela nous amène à émettre certaines réserves sur la fiabilité à long terme de tous ces

gadgets.

Spacieux, confortable, puissant et relativement bien dessiné, l'Entourage rassemble toutes les caractéristiques d'un excellent produit. Malheureusement, la sauce ne prend pas. Cette fourgonnette est encore trop imparfaite pour pouvoir se comparer aux meilleurs produits japonais. De plus, même si, à prestations comparables, elle peut être vendue quelques milliers de dollars de moins qu'une Sienna ou qu'une Odyssey, sa dévaluation rapide et, de ce fait, sa faible valeur de revente transformeront vos économies à l'achat en gaspillage après quelques années. On peut s'interroger quant à la clientèle que pourra aller chercher l'Entourage : ceux qui en ont les moyens continueront d'acheter chez Honda ou chez Toyota, quitte à dépenser plus pour avoir la certitude d'acquérir un produit de qualité, alors que les chasseurs d'aubaines bouderont certainement la fourgonnette de Hyundai à cause de son prix élevé. Si, à l'instar d'autres produits récents de Hyundai, l'Entourage était un véhicule aussi impressionnant que réussi, son succès serait peut-être assuré, mais ça ne semble malheureusement pas être le cas.

Collaborateur du Devoir

***

FICHE TECHNIQUE Hyundai Entourage

- Moteur : V6 3,8 litres

- Puissance : 242 ch / 251 lb-pi

- 0 à 100 km/h : 9,2 s

- Vitesse maximale : 195 km/h

- Consommation : 12 L/100 km

- Échelle de prix : 29 995 $ (GL) à 37 740 $ (GLS cuir)

À voir en vidéo