Le revenu des familles monoparentales s'améliore

Ottawa - Le nombre de familles à faible revenu était, en 2000, le plus bas en dix ans, alors que le revenu après impôts augmentait pour une cinquième année d'affilée, selon Statistique Canada.

Les familles monoparentales dirigées par une femme ont obtenu le pourcentage d'augmentation du revenu après impôts le plus élevé, principalement en raison de l'amélioration de leur revenu, a indiqué hier l'agence fédérale. Leur revenu moyen après impôts était estimé à 29 081 $, soit 8,4 % de plus qu'en 1999. Cependant, ce revenu est inférieur au revenu moyen après impôts de 39 983 $ des familles monoparentales dirigées par un homme.

Subvenir à ses besoins

Le seuil de faible revenu, différent du seuil de la pauvreté, établit le niveau de revenu après impôts avec lequel une famille aura des difficultés à subvenir à ses besoins, consacrant une proportion plus élevée de son revenu aux produits de première nécessité que la famille moyenne.

À ce titre, Statistique Canada observe que:

- 666 000 familles de deux personnes ou plus étaient à faible revenu en 2000, en baisse comparativement à 714 000 en 1999. C'est la quatrième baisse consécutive;

- en 2000, environ 868 000 mineurs vivaient dans des familles à faible revenu, le plus faible nombre depuis les 765 000 recensés en 1989;

- la proportion d'enfants vivant dans des familles à faible revenu diminue depuis 1996.

En outre, le revenu après impôts des familles de deux personnes ou plus a augmenté pour une cinquième année consécutive, atteignant 54 725 $, soit 12 % de plus qu'en 1995. Le revenu après impôts est calculé d'après le salaire net et les transferts gouvernementaux.

L'année 2000 a aussi marqué la septième hausse consécutive du revenu de marché, qui comprend toutes les sources de revenus en provenance du marché, comme les revenus de placement et d'emploi. Le revenu du marché pour les familles de deux personnes ou plus était de 61 634 $ en 2000, une augmentation de 18,6 % par rapport aux 51 947 $ obtenus en 1993. II s'agit d'une augmentation annuelle de 2,5 %.

Le revenu du marché pour les familles biparentales a quant à lui augmenté pour une quatrième année consécutive, avec 73 175 $.

Quant aux impôts payés en 2000, on note que:

- en moyenne, les familles de deux personnes ou plus ont payé 13 592 $ en impôts;

- les personnes seules ont payé 5169 $ d'impôts en moyenne;

- 20 % des familles avec le revenu le plus élevé ont été imposées de 34 708 $ en moyenne, soit 51 % de l'impôt sur le revenu payé par les familles;

- 20 % des familles avec le revenu le plus faible ont déboursé 2220 $ en moyenne, soit 3,3 % de l'impôt sur le revenu payé par les familles.