La Banque TD veut privatiser sa filiale américaine

Toronto — Le Groupe financier Banque TD a soumis une offre de 3,2 milliards $US (3,6 milliards $CAN) pour fermer le capital de sa filiale américaine TD Banknorth.

La proposition, qui a fait l'objet d'une convention de fusion définitive entre les parties, prévoit que la Banque TD acquerra la totalité des actions ordinaires en circulation de TD Banknorth qu'elle ne détient pas actuellement, au prix de 32,33 $US l'action au comptant.

Hier, dans un communiqué, les deux entreprises ont précisé que ce prix représentait une prime de 6,5 % par rapport au cours de clôture de TD Banknorth à la bourse de New York vendredi.

Le Groupe Financier Banque TD détient actuellement environ 130 millions d'actions ordinaires de TD Banknorth, soit environ 57 % des actions ordinaires en circulation. La Banque TD avait acquis une première participation de 51 % dans la banque américaine basée à Portland, dans l'État du Maine, en mars 2005, pour 5 milliards $CAN.

Une fois l'opération achevée, TD Banknorth deviendrait une filiale en propriété exclusive du Groupe Financier Banque TD.

«À long terme nous préférons posséder 100 % de TD Banknorth, car tenter pendant longtemps d'obtenir le moment propice afin d'épargner le moindre dollar constituerait une erreur», a commenté le p.-d.g. du Groupe Financier Banque TD, Ed Clark, au cours d'une conférence téléphonique avec des analystes et des investisseurs.

«Nous aurons investi 8,5 milliards $US dans TD Banknorth. Nous dégagerons des profits en nous efforçant de faire fonctionner l'entreprise, pas en retardant sa privatisation dans l'espoir de faire baisser son prix.»

TD Banknorth a éprouvé des difficultés au cours des derniers mois, en raison de la diminution des marges dans le secteur des banques américaines causée par la courbe des intérêts inversée: les taux à court terme ont monté, ceux à long terme ont baissé.

«Il est juste d'affirmer que le climat bancaire actuel aux États-Unis nous pose des défis [...], a-t-il poursuivi. Nous savons pertinemment que la situation pourrait encore se détériorer avant de s'améliorer et qu'elle pourrait affecter défavorablement le bénéfice de TD Banknorth.»

La transaction proposée nécessite le vote affirmatif des porteurs de la majorité des actions ordinaires en circulation de TD Banknorth et des porteurs de la majorité des actions ordinaires de TD Banknorth qui ne sont pas détenues par la Banque TD ou les membres de son groupe.

«Cette opération offre aux actionnaires de TD Banknorth la possibilité d'obtenir une juste valeur pour leurs actions tout en offrant aussi aux actionnaires du Groupe Financier Banque TD les avantages à long terme de la propriété exclusive d'une banque américaine au sein d'un marché attrayant», a ajouté Ed Clark.

Au dire d'un analyste d'UBS Securities, Jason Bilodeau, «cette entente est conclue à une valeur raisonnable et réduit une incertitude potentielle à court terme».

TD Banknorth tiendra une assemblée extraordinaire dans le but de faire approuver l'opération par les actionnaires. La privatisation est également subordonnée à l'approbation du Massachusetts Board of Bank Incorporation. La clôture de la transaction devrait avoir lieu en mars ou en avril 2007.