La Deutsche Boerse renonce à Euronext

Francfort — Deutsche Boerse a confirmé hier qu'elle renonçait à sa tentative de rapprochement avec Euronext, en raison des récentes évolutions du prix des actions qui rend difficile la mise en oeuvre d'une alliance.

Cette décision fait suite à de longs mois de bataille boursière durant lesquels Deutsche Boerse n'a pas réussi à obtenir le soutien du management de la Bourse européenne à sa proposition. Euronext, l'opérateur des Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et de la plate-forme de produits dérivés Euronext.liffe n'a pas varié dans son rejet de l'approche de Deutsche Boerse, lui préférant une offre de fusion avec l'opérateur du New York Stock Exchange, NYSE Group.

Depuis que Deutsche Boerse a calculé la valeur respective des deux offres début août, donnant un prix de 72,17 euros (environ 105 $CAN) pour son offre et de 68,82 euros (environ 100 $CAN) pour le NYSE, le cours de l'action NYSE s'est envolé de 51 % tandis que celui de Deutsche Boerse augmentait de 17 % seulement.