Ford revise à la hausse ses profits depuis 2001

Detroit — Des erreurs comptables remontant au début de la décennie ont obligé le fabricant automobile américain Ford à retraiter ses bénéfices hier, ce qui augmente de 850 millions $US le profit réalisé par l'entreprise depuis ce moment.

Ces erreurs découlaient de la manière dont Ford comptabilisait ses opérations de couverture concernant les taux d'intérêt des prêts-autos offerts par sa filiale de financement.

Dans le passé, Ford utilisait des échanges de taux d'intérêt, un instrument financier servant à couvrir les sommes qu'elle empruntait pour faire des prêts-autos malgré les fluctuations des taux d'intérêt.

L'entreprise comptabilisait ces échanges en modifiant son bénéfice comptable, et en équilibrant ensuite cette modification à l'aide d'un changement à la valeur de sa dette. Une étude des normes comptables nationales a toutefois révélé que les échanges doivent être appliqués directement au résultat net, ce qui a un impact sur le bénéfice net.

D'autres entreprises ont dû effectuer des corrections similaires, après la publication d'une mise à jour des règles par la Financial Accounting Standards Board américaine.

Ford a aussi profité de l'occasion pour répéter qu'il entend renouer avec la rentabilité en 2009, sans toutefois chiffrer les bénéfices qui sont attendus à ce moment.