Quebecor World veut réduire son effectif en France

Toronto — L'imprimeur Quebecor World espère réduire de plus de 10 % son effectif en France, d'ici la fin de l'année, a affirmé son président Charles Cavell, hier en conférence téléphonique.

«Nous allons régler en France», a souligné M. Cavell, sans toutefois préciser le nombre de ces abolitions de poste. Des négociations se poursuivent avec les employés, «alors je ne veux pas être trop spécifique. Car rien n'est décidé tant qu'il n'y a pas d'entente entre la compagnie et les employés».

Selon son site Internet, Quebecor World a environ 6000 employés en Europe, répartis dans 29 usines dans sept pays. Un porte-parole de la société a toutefois refusé de dire combien il y en a précisément en France.

Bons résultats

L'imprimeur, qui annonçait lundi un bénéfice net de 98,5 millions $US au troisième trimestre, estime obtenir de bons résultats en Europe, sauf en France où il doit composer avec la loi des 35 heures pour la semaine de travail et une concurrence plus forte venue d'Allemagne.

De plus, les coûts de la main-d'oeuvre française sont élevés et la loi restreint les façons de restructurer des activités non rentables.

Quebecor World veut regrouper certaines imprimeries et abandonner ce qu'il appelle des «technologies non concurrentielles».

Pour l'ensemble de l'Europe, le chiffre d'affaires trimestriel était de 248 millions $US, en hausse de 17 % grâce notamment à l'achat des activités d'impression de Hachette Filipacchi, une division du groupe industriel Lagardère.

Globalement, le plus important imprimeur commercial au monde s'attend à «affronter des vents contraires au milieu de l'an prochain», a anticipé M. Cavell, «mais nous maintenons notre engagement de rendre cette entreprise encore plus efficace».

Par ailleurs Charles Cavell, qui a maintenant 60 ans, a confié que son éventuel remplacement à la tête de la compagnie est «une question à l'étude. Je ne rajeunis pas et la relève est excellente».

Mardi à la Bourse de Toronto, l'action Quebecor World a progressé de 30 ¢ pour clore à 37,46 $.