En bref: Le p.-d.g. de Bausch et Lomb privé de prime en 2002 pour avoir enjolivé son CV

Le p.-d.g. de Bausch et Lomb, Ronald Zarella, sera privé d'une prime d'au moins 1,1 million de dollars américains en 2002 pour avoir ajouté à son curriculum vitae un diplôme universitaire imaginaire, a indiqué hier le conseil d'administration dans un communiqué.

Le conseil d'administration a estimé que M. Zarella restait l'homme de la situation pour remettre sur pied le fabricant de lentilles cornéennes, mais il «a également déterminé qu'une sanction substantielle était appropriée en raison des informations erronées dans la biographie de M. Zarella». Par conséquent, il ne touchera aucune prime en 2002. Son contrat d'embauche lui garantissait une prime d'au moins 1,1 million par an. Le 18 octobre, Bausch et Lomb avait indiqué avoir effacé du CV de son p.-d.g. le diplôme qui n'existait pas et estimait alors qu'il s'agissait d'une erreur et non pas d'une manipulation volontaire.