En bref: Chirac demande une intervention européenne pour les télécoms

Bruxelles - Jacques Chirac a déclaré hier soir avoir «alerté» les pays européens sur la «situation très préoccupante» du secteur des télécommunications en Europe.

«Cette crise a été provoquée par des ponctions tout à fait excessives, je dirais irresponsables, sur les entreprises à l'occasion de l'attribution des licences UMTS», a-t-il expliqué à l'issue du Conseil européen de Bruxelles. Le président français a dénoncé «une gestion aberrante et l'absence de politique européenne» qui «a eu pour conséquence de ruiner une partie de la position de ce secteur européen dans le monde» mais aussi d'entraîner la suppression de «200 000 à 220 000 emplois». Dès lors, «il faut que l'Europe réagisse et réaffirme son soutien au secteur des télécommunications», a estimé Jacques Chirac.