La valeur de l'épargne-retraite de millions de travailleurs s'est accrue

Ottawa — La valeur de l'épargne-retraite de millions de travailleurs canadiens détenue dans les régimes de retraite en fiducie s'est accrue pour un septième trimestre consécutif au cours des trois premiers mois de 2006, a rapporté Statistique Canada, hier.

La valeur de l'actif des caisses s'est établie à 836,8 milliards, ce qui représente une hausse de 4,7 % par rapport au quatrième trimestre de 2005, a précisé l'agence fédérale.

Le principal facteur expliquant cette tendance à la hausse a été la valeur des actions négociées sur les marchés boursiers mondiaux, selon Statistique Canada. À l'exception d'une légère baisse enregistrée au cours du deuxième trimestre de 2004, la valeur des caisses a crû de façon constante par rapport aux creux observés en 2002 et en 2003, qui avaient été causés par la chute des prix des actions.

Au premier trimestre de 2006, près de 40 % de la valeur de l'ensemble de l'actif des caisses était détenue dans des actions.

Les placements étrangers ont affiché un rendement particulièrement bon, ayant augmenté de 11,4 % par rapport au quatrième trimestre de 2005. Cette progression représente plus du double de la hausse de 4,4 % enregistrée dans le cas des actions canadiennes.

Les revenus des caisses ont diminué de 1,7 % par rapport au sommet atteint au quatrième trimestre de 2005, pour se fixer à 28,4 milliards, tandis que les dépenses reculaient de 1,3 %, à 9,5 milliards. Le flux de trésorerie net, qui s'est chiffré à 18,9 milliards, a enregistré une baisse de 2 %.

Les cotisations se sont accrues au premier trimestre pour atteindre un chiffre record de 9,9 milliards, ce qui s'explique principalement par la hausse de 20,8 % des cotisations des employeurs. Ces dernières, qui se sont élevées à 7,6 milliards, comprenaient les paiements spéciaux pour le passif non capitalisé. Les cotisations des employés ont quant à elles diminué de 8,8 %.

Les prestations versées au premier trimestre se sont chiffrées à un peu moins de 7,3 milliards, soit une croissance de 3,8 % par rapport au quatrième trimestre de 2005.

Environ 5,6 millions de travailleurs canadiens cotisent à un régime de pension d'employeur.