Rapatriement du siège social à San Jose - Uniphase réduirait des trois quartsses effectifs d'Ottawa

Toronto — L'équipementier JDS Uniphase serait sur le point de réduire des trois quarts son effectif à Ottawa, en plus de consolider à San Jose, en Californie, les fonctions du siège social.

Le quotidien National Post rapportait, hier, que le nombre d'emplois dans la capitale et sa région passerait de 1700 à moins de 400, ces derniers étant concentrés dans la recherche et le développement. Les employés touchés par l'abolition de ces postes seraient ceux oeuvrant dans la fabrication, l'administration, les ventes et la mise en marché.

Depuis la fusion en 1999 de JDS Fitel, d'Ottawa, et d'Uniphase, de San Jose, l'entreprise a réparti les fonctions du siège entre les deux villes. Au début de 2001, JDS Uniphase comptait 10 000 employés à Ottawa, sur un effectif global d'environ 29 000.

Mais depuis, l'équipementier en télécommunications a plus d'une fois réduit son effectif, par suite de la mévente de ses produits; les activités de fabrication ont aussi été peu à peu transférées, notamment en Chine.

Le point demain

JDS Uniphase pourrait faire le point demain, lorsque sont censés être publiés les résultats trimestriels. Le mois dernier, la société estimait que le bilan du trimestre échu le 30 septembre afficherait des ventes situées entre 190 et 200 millions $US, alors qu'elle avait auparavant mentionné une fourchette de 200 à 210 millions.