BCE Emergis dégage un profit de 4,8 millions $US

Les revenus de BCE Emergis ont diminué au troisième trimestre, mais la société de commerce électronique a tout de même réussi à enregistrer un bénéfice net de 4,8 millions $US au troisième trimestre de 2002.

Le troisième trimestre de l'exercice précédent avait donné lieu à une perte nette de 107,5 millions $US, soit 1,14 $US par action. Le deuxième trimestre de 2002 s'est soldé par une perte nette de 95,8 millions $US, soit 94 ¢US par action.

Le troisième trimestre de 2002 a permis à BCE Emergis d'enregistrer un bénéfice de 5 ¢ par action.

Dans une conférence téléphonique destinée aux analystes, hier, le chef de la direction de l'entreprise, Pierre Blouin, a expliqué que BCE Emergis avait réussi à améliorer les résultats du trimestre grâce à la mise en oeuvre rapide de son programme de réduction des coûts et à sa stratégie d'affaires axée sur les segments de marchés clés.

Rationalisation

«Nous sommes en train de rationaliser l'entreprise, de renforcer notre équipe de direction, d'améliorer le bénéfice d'exploitation ainsi que le bénéfice net et d'obtenir des flux positifs liés à l'exploitation», a-t-il soutenu.

BCE Emergis comptait 2860 employés il y a plus de six mois. À la fin de septembre, ils n'étaient plus que 2300 et ce nombre devrait passer à 2100 d'ici la fin de l'année, a précisé M. Blouin.

M. Blouin a remplacé M. Brian Edwards à la tête de BCE Emergis en mai dernier. Depuis, BCE Emergis a délaissé sept secteurs d'activités. L'entreprise entend vendre ses activités dans trois autres secteurs et mettre fin aux activités de deux secteurs d'ici la fin de l'année.

L'abandon de ces secteurs d'activités a entraîné une baisse de revenus. Ainsi, les revenus de BCE Emergis se sont situés à 135,1 millions $US au troisième trimestre de 2002, comparativement à 141,9 millions $US au deuxième trimestre et à 173 millions $US au troisième trimestre de 2001.

«C'est certain que du côté des revenus, nous devons avaler la pilule», a déclaré M. Blouin.

Il a cependant ajouté que la rentabilité de l'entreprise en sortira gagnante parce que plusieurs des secteurs d'activités abandonnés n'avaient aucune possibilité de devenir rentables à moyen terme.

Le titre de BCE Emergis a perdu 19 ¢ hier pour clôturer à 8,20 $. L'action de sa société mère, BCE, a gagné 30 ¢ pour clôturer à 26,98 $.