Radiation de sa participation dans Stornoway Communications - Cogeco a perdu 2,5 millions au quatrième trimestre

Cogeco a perdu 2,5 millions au quatrième trimestre de l'exercice 2002, en raison notamment de la radiation de sa participation minoritaire dans Stornoway Communications.

Cogeco a décidé de radier sa participation de 37 % dans Stornoway parce que les deux chaînes numériques de l'entreprise, I Channel et BPM: The Dance Channel, avaient des cotes d'écoutes décevantes. «Au niveau comptable, périodiquement, il faut revoir l'évaluation de nos placements, a déclaré le vice-président aux finances de Cogeco, Pierre Gagné. Étant donné que les cotes d'écoutes sont faibles, il a fallu se rendre à l'évidence qu'il fallait une radiation du placement.» Cette radiation atteint 5,7 millions avant impôts sur les bénéfices.

En 2001

Cogeco avait enregistré un bénéfice net de 1,9 million au quatrième trimestre de 2001, mais ce trimestre avait également donné lieu à des éléments inhabituels, soit la radiation de l'investissement de 30,5 millions de Cogeco dans le projet de téléphonie sur Protocole Internet. Si on exclut les éléments inhabituels, le bénéfice net de Cogeco a atteint 10,2 millions au quatrième trimestre de 2001 et 1,1 million au quatrième trimestre de 2002.

M. Gagné a fait valoir que des modifications aux normes comptables relatives aux impôts sur les bénéfices effectuées en 2001 rendaient la comparaison difficile entre les résultats des deux exercices. Il a affirmé qu'il faudrait soustraire 9,9 millions au bénéfice du quatrième trimestre de 2001 pour être en mesure de comparer «des pommes avec des pommes». Le bénéfice du quatrième trimestre aurait ainsi augmenté entre 2001 et 2002, passant de 253 000 $ à 1,1 million.

Selon la même logique, le bénéfice de Cogeco pour l'ensemble de l'exercice aurait augmenté de plus de 80 %, passant de 6,4 millions à 11,6 millions. Officiellement, le bénéfice net de Cogeco a diminué de 42 % entre 2001 et 2002, passant de 69,4 millions à 40,4 millions.

Cogeco Câble

De même, le bénéfice net de Cogeco Câble a officiellement diminué de 35 %, passant de 5,8 millions en 2001 à 3,8 millions en 2002. Mais si on exclut les éléments inhabituels et les effets des modifications comptables, le bénéfice aurait plus que doublé, passant de 2,8 millions à 7,2 millions.

M. Gagné a fait valoir que Cogeco Câble avait légèrement augmenté sa marge d'exploitation, la faisant passer de 36,6 % en 2001 à 37,6 % en 2002. Le nombre d'abonnés au service de base a diminué de près de 5 % entre le 31 août 2001 et le 31 août 2002, passant de 878 766 à 836 368. Par contre, le nombre d'abonnés au service d'Internet à haute vitesse a augmenté de 47 %, passant de 107 938 à 158 192.

Marge moins élevée de TQS

La marge d'exploitation du secteur des médias a diminué entre 2001 et 2002, passant de 30,8 % à 19,9 %. M. Gagné a attribué cette situation à la marge moins élevée de TQS au quatrième trimestre. Traditionnellement, le quatrième trimestre, qui correspond aux chauds mois d'été, constitue le trimestre le plus faible pour un réseau de télévision.

L'acquisition de TQS a cependant permis à Cogeco d'augmenter ses revenus de 11 %, les faisant passer de 478,8 millions en 2001 à 532 millions en 2002. Les revenus de Cogeco Câble n'ont augmenté que de 2 %, passant de 438,8 millions à 448 millions.