Une poignée de fonds de placement ont un rendement positif

Toronto — Au trimestre clos le 30 juin, seulement trois des 31 fonds de placement répertoriés par l'agence de cotation Morningstar Canada ont enregistré un rendement positif, et celui-ci a été faible.

Un sondage de l'assureur Manuvie indique toutefois que les Canadiens gardent confiance dans l'économie, en dépit de la hausse du prix de l'énergie et des crises internationales.

D'après les résultats préliminaires de Morningstar, filiale d'une entreprise de Chicago, c'est le secteur immobilier qui a obtenu le meilleur résultat du trimestre avec un gain de seulement 3,5 %. Les deux indices ayant progressé sont ceux du marché monétaire américain et du marché monétaire canadien, avec des rendements de 0,7 et 0,6 % respectivement, indique Morningstar Canada.

Au bas du classement de l'agence, l'indice de la science et la technologie s'est déprécié de 12 % sur le trimestre, alors que celui des actions japonaises montrait un rendement négatif de 10,8 %.

Si les titres canadiens étaient «bien ancrés dans le rouge», signale Morningstar, ils ont été moins affectés que les étrangers. Ainsi l'indice dividendes canadiens cédait 3,9 % et celui des actions canadiennes à petite capitalisation a subi un recul de 4,3 %. Ceux des métaux précieux et des ressources naturelles, «à forte teneur canadienne» souligne l'agence, ont diminué de 3,1 et 1,2 % respectivement.

Les épargnants canadiens ne semblent d'ailleurs pas trop inquiets de la performance des marchés. D'après l'assureur Manuvie, la confiance des épargnants canadiens a en effet atteint à la fin de juin son plus haut niveau en cinq ans. L'indice de confiance mesuré au moyen d'un sondage se chiffrait à 29, comparativement à 22 l'an dernier à pareille date.

L'assureur a en outre révélé que son indice avait connu en juin sa plus forte hausse en un an. Au dernier sondage trimestriel, l'indice a en effet crû de 4 points, après être demeuré à +25 les deux trimestres précédents.