Les 65 ans et plus sont moins dépendants de l'État

Québec — La Régie des rentes du Québec affirme qu'en 2001 les Québécois âgés de 65 ans ou plus étaient moins dépendants des programmes d'assistance de l'État qu'en 1981 et 1991.

Une étude publiée hier à cet effet démontre qu'en 1981, la part de la pension de la Sécurité de la vieillesse représentait 30 % du revenu des Québécois âgés contre 25 % en 2001. Le programme demeure cependant une source de revenu importante pour les femmes; en 2001, il comblait 32 % de leurs revenus.

La part du revenu attribuable au Régime de rentes du Québec et aux régimes privés de retraite a connu une forte croissance entre 1981 et 2001, passant de 11 à 21 % en 20 ans, alors que celle des régimes privés de retraite a augmenté de près de deux fois et demie, de 12 à 29 %.

Les prestations versées ont également fortement augmenté, faisant des régimes privés de retraite la principale source de revenu des personnes de 65 ans ou plus en 2001. Le travail compte pour 4 % seulement.