Le prix de l'or laisse entrevoir une année 2006 «excitante» pour Cambior

Cambior a révisé à la hausse l’estimation de ses réserves d’or, portant celles-ci à cinq millions d’onces, à la lumière des récentes activités de prospection à sa mine Rosebel, au Surinam, ainsi que du potentiel que recèlent les projets
Photo: Cambior a révisé à la hausse l’estimation de ses réserves d’or, portant celles-ci à cinq millions d’onces, à la lumière des récentes activités de prospection à sa mine Rosebel, au Surinam, ainsi que du potentiel que recèlent les projets

La haute direction de Cambior prévoit une année 2006 «excitante», grâce aux prix de l'or qui ne cessent de grimper.

Le bénéfice net pour l'exercice en cours devrait surpasser les profits records de 20,2 millions $US engrangés en 2005, malgré une baisse prévue de la production aurifère attribuable à la fermeture d'une mine en Amérique du Sud.

Le chef de la direction, Louis Gignac, a souligné hier à l'occasion d'une conférence téléphonique portant sur les résultats financiers divulgués la veille que son entreprise n'a commencé à enregistrer des profits substantiels qu'à compter du quatrième trimestre 2005, lorsque le prix moyen de l'once d'or a atteint 484 $US.

Depuis, le cours de l'or sur les marchés internationaux a poursuivi son ascension — le métal précieux valait 554 $US l'once hier —, pendant que Cambior parvenait à stabiliser ses coûts après avoir souffert pendant l'année 2005 de l'appréciation des prix du carburant.

«Nous sommes très enthousiastes en ce qui concerne 2006, parce que nous bénéficions présentement de prix de l'or qui sont encore plus élevés que la moyenne du quatrième trimestre», a dit M. Gignac aux analystes.

Le p.-d.g. n'a pas chiffré ses prévisions pour 2006, mais l'analyste Michael Jalonen, de la firme Merrill Lynch, estime pour sa part que le bénéfice par action atteindra 18 ¢US, comparativement à la performance de 7 ¢US enregistrée en 2005. Cambior a réalisé tous ses profits de 2005 au cours des trois derniers mois de l'exercice.

En 2004, l'entreprise de Longueuil avait inscrit une perte de 73,8 millions $US, ou 30 ¢US par action, attribuable en bonne partie à une dépréciation.

Prévisions

M. Jalonen établit sa prévision de profits pour Cambior sur la base d'un prix moyen de l'once d'or de 525 $US. «Jusqu'au mois de septembre, nos gains enregistrés grâce aux prix de l'or étaient plus ou moins annulés par les augmentations des coûts dans nos mines, principalement en raison du carburant», a dit M. Gignac.

À compter du mois d'octobre, les pressions à la hausse sur les coûts se sont atténuées, ce qui a permis à Cambior de profiter des prix élevés de l'or pour accroître ses flux de trésorerie et dégager un bénéfice net.

Cambior prévoit produire 529 000 onces d'or au cours de la présente année, en baisse par rapport aux 638 400 onces de 2005. L'entreprise a cessé en septembre dernier d'exploiter la mine Omai, au Guyana, dont les réserves ont été épuisées.

Le coût de production prévu pour 2006 est de 294 $US l'once, comparativement à 284 $US en 2005.

Cambior a révisé à la hausse l'estimation de ses réserves d'or, portant celles-ci à cinq millions d'onces, à la lumière des récentes activités de prospection à sa mine Rosebel, au Surinam, ainsi que du potentiel que recèlent les projets Camp Caïman, en Guyane française, et Westwood, dans le nord-ouest du Québec.

M. Gignac s'est dit confiant de pouvoir entreprendre la construction des installations minières à Camp Caïman vers la fin du deuxième trimestre, une fois que l'entreprise aura obtenu l'approbation des autorités françaises ainsi que les subventions gouvernementales qu'elle a demandées.

L'action de Cambior a clôturé en baisse de 6 ¢ à la Bourse de Toronto, hier, à 3,40 $.