Les records se suivent chez Air Canada et WestJet

La forte croissance du trafic passagers observée l'an dernier ne s'est pas ralentie au début de 2006. Les records se suivent chez Air Canada et WestJet, qui ont affiché un coefficient d'occupation de 78,1 % et de 75,5 % respectivement en janvier, un mois traditionnellement tranquille dans l'industrie.

Le coefficient record de 78,1 % affiché par Air Canada le mois dernier — un 22e en autant de mois — s'applique à l'ensemble du réseau. Le transporteur a comptabilisé une hausse de 2,7 % de son trafic passagers à cette échelle, combinée à une augmentation de 2,2 % de ses capacités.

Sur le réseau intérieur toutefois, les données font ressortir un recul de 4,3 % du trafic passagers, accompagné d'une réduction de 4,2 % de la capacité. Par contre, avec cet accent mis sur le développement de Jazz, la filiale régionale du transporteur dominant au pays a enregistré une hausse de 79,9 % de son trafic passagers entre les mois de janvier 2005 et 2006. Le coefficient d'occupation de Jazz est cependant passé de 67 à 66,2 % entre ces deux mois en raison d'un accroissement de 81,9 % de sa capacité dans l'intervalle.

Le principal concurrent d'Air Canada sur le marché canadien, WestJet, n'a pas à rougir de la comparaison. Le transporteur à bas prix a inscrit en janvier une poussée de 20 % de son trafic passagers, à peine suivie par une hausse de 11,6 % de la capacité. Ce faisant, son coefficient d'occupation s'est établi à 75,5 % le mois dernier, contre 69,8 % en janvier 2005.

Dans les autres segments, Air Canada a fait ressortir un gain de 8,5 % en trafic passagers et une augmentation de 2,7 % de la capacité déployée sur le réseau transfrontalier. Sur les routes transatlantiques, le trafic passagers a augmenté de 11,4 % en janvier et la capacité, de 13,1 %, alors que sur le réseau transpacifique, l'augmentation a été de 2,3 % et de 3,5 % respectivement.

Dans son communiqué, le président d'Air Canada, Montie Brewer, a préféré mettre en exergue deux records pour le transporteur, soit la nouvelle donnée sur le coefficient-réseau et «l'atteinte d'une ponctualité à l'arrivée inégalée». Tout en soulignant que «le rendement global d'Air Canada fait preuve d'une vigueur continue, particulièrement dans le marché nord-américain».

Son homologue Clive Beddoe a dégagé, pour sa part, les résultats d'un sondage Léger Marketing faisant de WestJet «le transporteur canadien offrant aux voyageurs la meilleure valeur par dollar payé».