L'action de Methylgene bondit de 17 %

L'action de Methylgene s'est appréciée de 17 %, hier, au lendemain de l'annonce d'un accord de licence et de coopération concernant le principal produit de traitement du cancer mis au point par la société biopharmaceutique montréalaise.

La direction de Methylgene avait fait part lundi, après la clôture des marchés boursiers, de cet accord conclu avec la société américaine Pharmion. Methylgene touchera un paiement initial de 25 millions $US de la part de la société pharmaceutique du Colorado, soit 20 millions en droits de licence et cinq millions sous forme d'un investissement dans des actions de la compagnie montréalaise. Pharmion détiendra ainsi une participation de 7,8 % dans Methylgene.

L'action de Methylgene a clôturé en hausse de 48 ¢, à 3,28 $, à la Bourse de Toronto hier. Le titre a même bondi de 39 % en début de séance, atteignant un sommet de 3,90 $.

L'accord conclu entre les deux entreprises porte sur la licence en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient du médicament MGCD0103, administré par voie orale, et qui vise à bloquer les enzymes qui causent le développement du cancer. Ce médicament fait actuellement l'objet d'études cliniques de phase un.

L'accord porte également sur l'ensemble des inhibiteurs de deuxième génération de Methylgene pour le traitement du cancer.

Methylgene continuera d'assumer 40 % des coûts liés au développement préclinique de MGCD0103 ainsi que de tout composé de deuxième génération, alors que Pharmion prendra à son compte la part restante de 60 %.

«Nous sommes persuadés que cette collaboration, pouvant représenter 272 millions $US auxquels s'ajoutent des paiements initiaux et jalonnés, confirme la valeur du portefeuille de produits de Methylgene et sa stratégie en matière de partenariat», a déclaré par voie de communiqué le chef de la direction de Methylgene, Donald Corcoran. «De plus, cette collaboration devrait nous permettre de poursuivre nos activités de recherche et développement jusqu'au premier trimestre de 2008», a-t-il ajouté.

Methylgene a déjà cédé à la firme Taiho Pharmaceutical la licence pour le MGCD0103 à l'égard du Japon, de la Corée, de Taiwan et de la Chine. Pharmion, Methylgen et Taiho doivent mettre sur pied un comité qui sera chargé de coordonner le développement du médicament.