Trop riche pour l'impôt

Lisbonne — Le créateur de Microsoft, Bill Gates, l'homme le plus riche du monde, a déclaré hier que les services des impôts des États-Unis étaient obligés, en raison de la taille de sa fortune, d'héberger les données le concernant sur un ordinateur spécial.

«Ma déclaration de revenus aux États-Unis doit être stockée dans un ordinateur spécial parce que les ordinateurs habituels ne parviennent pas à en gérer les chiffres», a-t-il précisé au cours d'une conférence de presse de l'entreprise Microsoft à Lisbonne.

«Ainsi, je reçois constamment des avis me disant que je n'ai pas payé ceci ou cela alors qu'en réalité c'est tout simplement parce qu'il ne s'agit du bon ordinateur», a-t-il ajouté sur la chaîne de télévision privée TVI. «Par la suite, ils me font un autre courrier dans lequel ils me disent combien ils sont désolés de l'erreur qu'ils ont commise», a-t-il poursuivi.

La fortune de Bill Gates est estimée à 47 milliards $US selon la revue Forbes, spécialisée dans le classement et l'évaluation des plus grandes fortunes du monde.

Le mois dernier, la revue Time a consacré Bill Gates, son épouse Melinda et la vedette de rock Bono «personnalités de l'année» pour 2005, en se référant à leurs activités caritatives et aux efforts qu'ils ont déployés pour lutter contre la pauvreté et améliorer la santé dans le monde. La fondation Bill et Melinda Gates, avec un fonds de 29 milliards $US, est la plus grande entreprise caritative du monde.