Le Devoir

L’épidémie de COVID-19 au Québec et au Canada

L’épidémie de COVID-19 au Québec et au Canada

Mise à jour le {{ formatDate(lastUpdateDate) }}

Le premier cas de COVID-19 au Canada a fait son apparition le 26 janvier dernier. Depuis, les cas se sont multipliés d’un océan à l’autre. Les dix provinces sont présentement aux prises avec le virus sur leur territoire. Suivez la propagation de l’épidémie au Québec et au Canada à l’aide de cette carte et de ces graphiques préparés par Le Devoir.

Les chiffres de cet article sont mis à jour quotidiennement selon l’évolution de l’épidémie.

L’épidémie au Canada illustrée

Le premier cas canadien a été observé en Ontario le 26 janvier dernier, moins d’un mois après le début de l’épidémie. Il s’agit d’un homme dans la cinquantaine originaire de Toronto qui était de retour au pays après un voyage à Wuhan, en Chine.

Deux jours plus tard, le 28 janvier, le gouvernement ontarien confirmait que l’épouse du Torontois infecté avait elle aussi contracté la COVID-19. Il s’agissait du second cas observé au Canada.

Une femme qui revenait d’un voyage en Iran est la première Québécoise à avoir contracté le virus. La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, en a fait l’annonce le 28 février dernier.

Un premier Canadien est décédé des suites de la COVID-19 le 9 mars dernier. Il s’agit d’un octogénaire qui résidait dans un centre de soins de longue durée en Colombie-Britannique.

Le 12 mars, 17 nouveaux cas étaient confirmés en 24 heures en Ontario. Il s’agissait de la plus importante hausse du nombre de cas depuis l’apparition du virus au pays. L’Ontario est devenu le principal foyer de l’épidémie au Canada.

Le premier décès au Québec a été confirmé le 18 mars dernier. Il s’agit d’une personne âgée de la région de Lanaudière qui avait côtoyé une personne de retour de l’étranger.

Présentement, au Canada, ...{{ formatNumber(totalConfirmedCanada) }} Canadiens ont contracté la COVID-19 et ... {{ formatNumber(totalDeathsCanada) }} ont succombé à la maladie.

La propagation fragmentée en régions

Comme pour l’ensemble du Canada, le Québec connaît une hausse des cas répertoriés de COVID-19.

Les cas se multiplient au Québec depuis le 12 mars. Dans les deux premières semaines de l’épidémie au Québec, il n’y avait que 9 cas confirmés du virus dans la province. Ce nombre a presque doublé le 9 mars. Huit nouveaux cas ont été confirmés à cette date. Depuis, de plus en plus de cas sont recensés quotidiennement au Québec.

Portrait de la situation au Québec

En date du ...{{ formatDate(lastUpdateDate) }}, on comptait ...{{ formatNumber(quebecConfirmedCount) }} cas confirmés de COVID-19 au Québec.

Des personnes infectées ont été répertoriées dans ... {{ regionsAffectedCount }} régions du Québec. Les régions les plus touchées sont ...{{ mostQuebecRegionsAffected }}.

Portrait de la situation au Canada

Les provinces les plus touchées par l’épidémie sont ...{{ mostProvincesAffected }}.

À la grandeur du Canada, l’épidémie de COVID-19 a gagné en importance à la fin du mois de février et au début du mois de mars.

Les quatre provinces où le plus de cas ont été confirmés ont été happées par le virus au début du mois de mars, tandis que les six autres provinces ont recensé leur premier cas entre le 11 et le 19 mars.