Une deuxième dose de rappel bientôt offerte aux 50 ans et plus en Nouvelle-Écosse

HALIFAX - Tous les Néo-Écossais âgés de 50 ans et plus auront la possibilité d'obtenir une deuxième dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 à compter de la semaine prochaine. Les autorités de santé publique recommandent cependant aux gens de moins de 70 ans d'attendre à l'automne avant de se prévaloir de leur nouvelle dose.

La province a décidé d'élargir l'accès à la dose de rappel aux personnes de 50 à 69 ans à partir du 8 juillet parce que certains Néo-Écossais réclamaient une quatrième dose, a expliqué lundi la médecin-hygiéniste en chef adjointe Dre Shelley Deeks.

La Dre Deeks a rappelé que la première dose de rappel reçue continue d'offrir une bonne protection contre le développement d'une forme sévère de la COVID-19. Elle a ajouté que la situation de la circulation du virus en Nouvelle-Écosse demeure stable.

On s'attend toutefois à une nouvelle vague de cas plus tard cet automne, ou cet hiver, lorsque les rassemblements à l'intérieur deviendront plus fréquents.

Actuellement, seules les personnes de 70 ans et plus peuvent obtenir un rendez-vous afin de recevoir une nouvelle dose de rappel du vaccin contre la COVID-19. Cette consigne correspond aux recommandations formulées par le Comité consultatif national de l'immunisation.

En date du 20 juin dernier, près de 66 % de la population adulte de la Nouvelle-Écosse avait reçu au moins une dose de rappel.

—-

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

À voir en vidéo