SQDC: l'entente de principe est entérinée par les syndiqués de la CSN

MONTRÉAL - L'entente de principe qui était intervenue vendredi quant au renouvellement de la convention collective dans certaines succursales de la Société québécoise du cannabis a été entérinée.

L'entente de principe qui est intervenue touche seulement les syndiqués des succursales rattachées à la Fédération des employés des services publics, affiliée à la CSN. L'organisation syndicale a des membres dans une quinzaine de succursales du réseau de la SQDC.

La CSN n'a pas voulu dévoiler le pourcentage d'appui à l'entente de principe.

Le contrat est d'une durée de quatre ans et comporte des améliorations aux salaires, aux horaires de travail, à la prime de chef d'équipe et au nombre d'heures pour les employés à temps partiel, selon la CSN.

La direction de la Société québécoise du cannabis a confirmé l'entente de principe et sa ratification. Elle s'est dite «satisfaite de cette entente bénéfique pour toutes les parties concernées».

Une autre organisation syndicale, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, représente plus de 300 salariés à la SQDC. Ses membres dans 22 de ses succursales sont déjà en grève illimitée.

Les négociations ne sont pas rompues; le SCFP. s'attend à ce qu'elles reprennent sous peu.

Les employés des 47 autres succursales de la SQDC ne sont pas syndiqués.

À voir en vidéo