Trois policiers reconnus coupables d'avoir violé les droits civils de George Floyd

SAINT PAUL, Minn. - Trois anciens policiers de Minneapolis ont été reconnus coupables d'avoir violé les droits civils de George Floyd.

Le jury a rendu son verdict, jeudi, après deux jours de délibérations, dans le procès fédéral des trois policiers de Minneapolis ayant été licenciés.

Tou Thao, J. Alexander Kueng et Thomas Lane étaient accusés d'avoir privé M. Floyd de son droit à des soins médicaux lorsque l'agent Derek Chauvin a appuyé son genou dans le cou de l'homme noir de 46 ans pendant 9 neuf minutes et demie alors qu'il était menotté, le visage contre le trottoir, le 25 mai 2020.

MM. Thao et Lane étaient également accusés de ne pas être intervenus pour stopper le policier Chauvin dans son action.

La vidéo de l'événement a déclenché des manifestations à Minneapolis et ailleurs dans le monde contre l'injustice raciale et le travail de la police. Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre l'année dernière par un tribunal d'État et a plaidé coupable en décembre dans l'affaire fédérale.

M. Kueng s'est agenouillé sur le dos de M. Floyd, M. Lane a tenu ses jambes et M. Thao a empêché les passants de s'approcher.

MM. Kueng et Lane ont tous deux déclaré qu'ils s'en étaient remis à Derek Chauvin en tant qu'officier supérieur sur les lieux. M. Thao a témoigné qu'il comptait sur les autres policiers pour répondre aux besoins de soins de M. Floyd, car son attention était ailleurs.

La condamnation pour une violation fédérale des droits civils ayant entraîné la mort est passible de la prison à vie ou même de la peine capitale, mais de telles peines sont extrêmement rares.

À voir en vidéo