Théâtre - Cinquante-trois finalistes au Prix Siminovitch

La liste des dramaturges canadiens retenus comme finalistes du Prix Élinore et Lou Siminovitch ne compte pas moins de 53 noms cette année. La récompense la plus importante du théâtre au pays comprend une bourse de 100 000 $, dont le quart est transmis à un jeune créateur ou à une compagnie que le lauréat choisit.

Quatorze des finalistes proviennent du Québec. On y retrouve notamment Michel Marc Bouchard, Daniel Danis, Jasmine Dubé, Wajdi Mouawad et Larry Tremblay. En 2002, la récompense a été remportée par la Québécoise Carole Fréchette. Le contingent ontarien demeure le plus nombreux avec 21 inscriptions.

Le prix sera décerné le 25 octobre prochain à un dramaturge dont l'oeuvre a apporté «une contribution significative au milieu théâtral du Canada». La liste restreinte des candidats sera dévoilée à la fin du mois de septembre.

En plus des dramaturges, la récompense annuelle rend aussi hommage, en alternance sur trois ans, aux scénographes et aux metteurs en scène. Le Prix a déjà honoré le metteur en scène torontois Daniel Brooks (2001) et la metteure en scène Jillian Keiley (2004).

Le Prix organise aussi des ateliers de maître avec les lauréats. Celui de cette année, destiné aux dramaturges, durera trois jours, soit du 26 au 28 août. Il sera bilingue, dirigé par Carole Fréchette, et réunira quelque seize dramaturges francophones et anglophones du pays.

Lou Siminovitch, fut un chercheur important en science médicale au XXe siècle. En plus d'enseigner à l'université de Toronto, il a contribué à la découverte des causes génétiques de la dystrophie musculaire et de la fibrose kystique, et a grandement contribué à une meilleure connaissance de la génétique humaine et du cancer. Sa femme Élinore était passionnée de théâtre. Elle-même en écrivit une trentaine, sans jamais connaître de vrai succès. D'où ce prix encourageant l'«excellence dramaturgique» et soutenant les artisans de cet art «ingrat et peu rémunéré». Le Prix Élinore et Lou Siminovitch est administré par la Banque de Montréal.