À voir à la télévision le lundi 6 juin - À chacun sa libération

«J'aime les petits héros, leurs petites quêtes, leurs petites tragédies. Ils entrent dans ma vie, me changent et font de moi un être meilleur», a déjà déclaré Reynald Robinson. Sa pièce Hôtel des horizons met précisément en scène des gens très ordinaires et très attachants.

Dans un petit village gaspésien situé sur le bord du Saint-Laurent, un jeune homme nommé Steven (Maxime Denommée) frappe à la porte d'un vieil hôtel désaffecté. Intriguée par cet adolescent prisonnier de lui-même, qui est fasciné par l'horizon, qui semble égaré et qui ne parle presque pas, Pauline (Louison Danis), la propriétaire, accepte de lui louer une chambre. À force de patience, elle arrive à gagner la confiance de Steven; on découvre alors les circonstances qui l'ont fait s'échouer dans cet hôtel. La présence du jeune homme provoque une onde de choc dans la routine de l'hôtelière et de ses deux amis: Romuald (Pierre Collin), un révolté assagi, et Noëlline (Monique Spaziani), qui vend des produits Avon. Chacun vit son drame, chacun cherche son horizon libérateur.

À la création de la pièce en 2000, le rythme haletant de la mise en scène de Claude Poissant rapprochait déjà la pièce du cinéma; l'adaptation télévisuelle du réalisateur Marc Cayer met à profit des extérieurs somptueux qui situent l'action dans son espace géographique original. Une caméra nerveuse traque le regard, le geste, la posture qui éclairent la nature des personnages. Une production de Zone 3 inc. réalisée par Marc Cayer.

L'OEil ouvert / Hôtel des horizons
Télé-Québec, 23h