À voir à la télévision le vendredi 22 avril - Le festival des égo

On raconte que non seulement Daniel Day-Lewis a sombré dans la dépression alors qu'il incarnait Hamlet sur la scène du National Theatre à Londres, mais qu'il voyait partout le fantôme de son père. En 1995, débarquant au Manitoba Theatre Centre précédé de sa réputation de star, et d'acteur très quelconque, Keanu Reeves a interprété un Hamlet qui n'aurait pas fait frémir Laurence Olivier mais a confondu tous les sceptiques. La scénariste Susan Coyne s'est inspirée de ces anecdotes, et de beaucoup d'autres, pour les besoins de la série Coups de théâtre (Slings and Arrows), réalisée par Peter Wellington.

L'action se déroule au New Burbage Festival, un événement prestigieux consacré à Shakespeare et situé dans une petite ville près de Toronto: toute ressemblance avec le célèbre Festival de Stratford ne relève pas de la pure coïncidence. Et c'est d'ailleurs ce qui fait le charme, et l'humour, de Coups de théâtre, célébrant la passion débordante d'artisans dévoués à leur art... et obsédés par leur ego.

Oliver Welles (excellent Stephen Ouimette), le directeur artistique du festival, ne compte plus ses mises en scène du Songe d'une nuit d'été et sa dernière l'ennuie au point de regarder un match de hockey pendant la première. Pendant ce temps, dans un théâtre en ruine, Geoffrey Tennant (Paul Gross) débouche les toilettes tout en faisant office de metteur en scène. À une époque pas si lointaine, Welles et Tennant ont connu leur heure de gloire dans une mythique production d'Hamlet, production qui a d'ailleurs changé leur vie — pour le pire. Ayant depuis perdu la carte du gros bon sens, Tennant pourrait bientôt remplacer Welles, et ce, dans des circonstances ubuesques. Qui a dit que les meilleurs spectacles étaient toujours sur scène? Vous ne vous lasserez pas des coulisses de Coups de théâtre.

Coups de théâtre

Artv, 20h