Jamie Adkins en spectacle à la Tohu - Un merveilleux cadeau de Noël

Voilà un spectacle qui tient ses promesses en proposant une soirée résolument drôle, empreinte d'esprit et de poésie, ralliant tous les publics, à commencer par les tout-petits, dont les cris de joie et les éclats de rire mêlés à ceux des adultes ajoutent aux couleurs de la soirée.

Jamie Adkins n'en est pas à ses premières armes en matière d'arts du cirque: son expérience se devine à voir comment il demeure attentif aux réactions des spectateurs, intégrant celles-ci au spectacle avec la collaboration de sa complice clown et musicienne Anne-Marie Levasseur, sollicitant parfois leur participation, de sorte qu'un échange s'installe entre la scène et la salle et perdure tout au long de la soirée.

Il ne faut pas grand-chose à ce clown pour parvenir à étonner: il tire des effets comiques du moindre objet familier et réalise de véritables tours de force avec un grain de raisin, une fourchette, un chapeau ou une feuille de papier. Acrobate et jongleur accompli, il maîtrise, notamment, l'une des disciplines les plus difficiles, évoluant sur un fil mou, y réussissant même un équilibre sur les mains.

Le coup classique de la promenade sur une minuscule bicyclette, inséré au milieu du spectacle, ou les déformations comiques du visage réalisées à l'aide de balles de ping-pong ne sont pas à dédaigner non plus. Par-dessus tout, son numéro avec une balle et une chaise est un chef-d'oeuvre d'invention, d'originalité et d'habileté. Mais ce qui fait craquer les spectateurs, c'est qu'on dépasse l'exploit puisque tout cela est exécuté avec humour, jamais sans établir une communication directe avec le public. En cela, le personnage plus apparenté au clown blanc joué par Anne-Marie Levasseur, excellente pianiste et accordéoniste qui y va elle aussi de petits numéros efficaces, constitue le vis-à-vis idéal pour l'auguste Jamie Adkins; l'amitié bienveillante qui unit ces deux complices les rend particulièrement sympathiques.

L'un des bonheurs de ce spectacle vient du raffinement de son habillage visuel et sonore, les accessoires (valises, instruments de musique, escabeau formé de deux échelles de bois, poubelle de fil de fer, machine à écrire ancienne et papiers blanc cassé, etc.) faisant écho au cirque traditionnel du début du siècle dernier par leur design et leur patine, le choix des couleurs des rideaux, les costumes seyants et bien coupés, le maquillage, les éclairages. Tous ces éléments contribuent à créer un climat d'où émerge une sorte de beauté fragile qui ne peut s'épanouir qu'au cirque.

Offert à prix très abordable, ce spectacle constitue un merveilleux cadeau de Noël pour tous et chacun.