Haut les rires et les coeurs au Rideau Vert

Pour lancer la saison 2019-2020 du Théâtre Rideau Vert, sa directrice artistique, Denise Filiatrault, a jeté son dévolu sur une comédie musicale bien connue du public québécois, L’homme de la Mancha, avec René Richard Cyr à la baguette. Après l’habituel Revue et corrigée, mouture 2019, l’année reprendra sur les chapeaux de roues avec Le malade imaginaire,que mettra à sa main Michel Monty avec Luc Guérin dans le rôle d’Argan. Suivra en mars Mademoiselle Julie d’August Strindberg, qui permettra à Serge Denoncourt de renouer avec une complice de longue date, Magalie Lépine-Blondeau. Le mot de la fin sera donné par Christopher Durang, dont la comédie Vania et Sonia et Masha et Spike (prix Tony de la meilleure pièce en 2013) sera mise en scène par Marc St-Martin. On pourra aussi y attraper la reprise de Comment je suis devenu musulman tandis que deux productions maison s’envoleront en tournée : Les fées ont soif et Le Schpountz.