Gaudé, Fassbinder et Jelinek au théâtre Prospero

Photo: Valerian Mazataud Le Devoir

Pour la saison 2018-2019, le théâtre Prospero, sis rue Ontario à Montréal, dit « ouvrir ses portes sur des territoires nouveaux ». C’est Écoutez nos défaites END, d’après le roman de Laurent Gaudé, qui ouvrira la saison en septembre. Suivront sur la scène principale des œuvres de Michel Ouellette (Le dire de Di), Anton Tchekhov (Platonov), Emmanuelle Jimenez (Cendres), Rainer Werner Fassbinder (Les larmes amères de Petra Von Kant) et Elfriede Jelinek (Ombre — Eurydice parle). La directrice artistique et générale du Prospero, Carmen Jolin (au premier plan, à gauche), est ici entourée de quelques têtes d’affiche de la programmation : Violette Chauveau, Macha Grenon, Pierre Kwenders, Gabriel Arcand, Debbie Lynch-White et Anne-Marie Cadieux.