Des honneurs pour la pièce «J’aime Hydro»

Le prix remis à Christine Beaulieu est accompagné d’une bourse de 20 000$. 
Photo: Maryse Boyce Le prix remis à Christine Beaulieu est accompagné d’une bourse de 20 000$. 

J’aime Hydro, la pièce de Christine Beaulieu, a reçu cette semaine le prestigieux prix Michel-Tremblay de la Fondation du Centre d’essai des auteurs dramatiques (CEAD). Ce prix veut récompenser le meilleur texte dramatique créé à la scène la saison précédente, et il est accompagné d’une bourse de 20 000 $, la moitié versée par le CALQ, l’autre moitié par la Fondation du CEAD. La pièce remporte un fort succès auprès de la critique et du public, et le texte vient d’ailleurs être publié chez l’éditeur Atelier 10.

Deux autres prix importants ont été remis par la Fondation du CEAD lors d’une soirée le 27 novembre. Le prix Louise-Lahaye, qui récompense l’écriture dramatique jeune public, a été remis à Sébastien David pour Les haut-parleurs. Ce prix est accompagné d’une bourse de 10 000 $. Enfin, le prix Gratien-Gélinas, qui récompense la relève en écriture dramatique, a été remis à Rachel Graton pour La nuit du 4 au 5. Il est constitué d’une bourse de 10 000 $, ainsi que d’un montant de 15 000 $ remis à la compagnie théâtrale qui porte le texte sur scène. La nuit du 4 au 5 a été présentée cet automne au Centre du Théâtre d’aujourd’hui.

La Fondation du CEAD a été créée en 1985, et elle veut récolter des fonds afin d’encourager concrètement les auteurs à écrire et à inciter les théâtres à produire ces textes.

1 commentaire
  • Simon Thibault - Abonné 30 novembre 2017 13 h 13

    Bravo!

    Non seulement la pièce est-elle excellente, mais le texte publié par Atelier 10 (Nouveau Projet) rend très bien le tout.