Théâtre - Éric Jean succède à Wajdi Mouawad au Quat'Sous

Éric Jean devient le sixième directeur de l’histoire du Quat’Sous.
Photo: Jacques Grenier Éric Jean devient le sixième directeur de l’histoire du Quat’Sous.

Le suspense est terminé. Alors que les rumeurs allaient déjà bon train et qu'une liste réduite de noms commençait à circuler dans le milieu, Wajdi Mouawad a fait taire tout cela hier en présentant son successeur à la direction générale et à la direction artistique du Quat'Sous: Éric Jean.

Devant les quelques journalistes présents, le futur D.A. s'est d'abord dit «surpris, content et un peu apeuré» d'avoir été contacté par la direction du Quat'Sous pour remplacer Mouawad. Ce dernier avait déjà fait savoir il y a plus d'un an et demi au conseil d'administration du théâtre de l'avenue des Pins qu'il était décidé à partir après cette saison et il a joué un rôle très actif dans la recherche de son successeur. «Je pense que Wajdi a ouvert le Quat'Sous sur le monde et cela recoupe mes goûts et mes intérêts», a expliqué le jeune et talentueux metteur en scène. «Mais j'ai évidemment des projets. Et bien sûr, la création restera tout au coeur des activités du Quat'Sous. Vous le savez depuis que j'ai monté Hippocampe ici, j'aime bien m'imprégner d'un lieu. Et ce lieu est chargé, magique: j'ai très hâte d'être au 3 août pour me plonger à temps plein dans l'aventure.»

Milieu de la trentaine, le cheveu déjà argenté, l'air d'un aristocrate italien même en blue jean et en souliers percés, Éric Jean est surtout connu pour ses talents de metteur en scène et comme dramaturge. Récemment, après Le Feuilleton — une aventure rocambolesque: un spectacle d'une heure et demie par mois pendant une saison! — et Hippocampe qu'il a coscénarisés avec Pascal Breulmans, Éric Jean signait la mise en scène de Cornemuse de Larry Tremblay et du remarquable Blue Bayou, la maison de l'étalon de Reynald Robinson au Théâtre d'Aujourd'hui. Fasciné par le cinéma, du découpage duquel il s'inspire souvent dans ses mises en scène pour le théâtre, il aime répéter — ce qu'il a fait hier encore en réponse à une question sur ses projets — qu'il est autant intéressé par le processus de création que par le résultat. Il confiait d'ailleurs qu'il aimerait trouver le moyen de faire connaître la mécanique, la machine du spectacle aux spectateurs; reste encore à voir comment. Dans la vraie vie et jusqu'à l'été encore, Éric Jean est aussi l'adjoint de Denise Guilbault à l'École nationale de théâtre où il s'occupe des programmes de mise en scène.

Avec lui, le Quat'Sous accueille le sixième directeur de son histoire. Après Paul Buissonneau qui y resta 35 ans, Louise Latraverse et Lyson Danis, deux ans chacune, Pierre Bernard qui le dirigea pendant une douzaine d'années, et Wajdi Mouawad qui y sévit depuis près de cinq ans, Éric Jean dirigera un théâtre «dont le mandat est étroitement associé à son directeur» comme le faisait justement remarquer Mouawad. Cette passation de pouvoir se fait au moment où le Quat'Sous s'apprête à célébrer l'an prochain son cinquantième anniversaire — le total supérieur à 50 s'explique par le fait que le Quat'Sous fut d'abord un théâtre privé sous Buissonneau avant de devenir une salle publique et subventionnée. En plus de définir la programmation de la prochaine saison avec Wajdi Mouawad, puis toutes les autres, Éric Jean aura aussi à mener à bien la lourde tâche de la rénovation du Quat'Sous, un projet à l'étude depuis une dizaine d'années déjà. Un projet d'agrandissement par le bas qui n'attend plus en fait que l'accord officiel du ministère de la Culture et des Communications.

Interrogé sur le style qu'adoptera le Quat'Sous sous sa direction, Éric Jean soulignait qu'il aime bien provoquer des rencontres, qu'il connaît bien le milieu des jeunes comédiens et des metteurs en scène et qu'il souhaite continuer à monter des spectacles durant son mandat. Mais il faut retenir surtout qu'il a hâte de s'investir concrètement dans ses nouvelles tâches. En terminant, les deux D.A. ont déjà annoncé une conférence de presse, en mai, au cours de laquelle Wajdi Mouawad dressera le bilan de ses cinq années à la direction du Quat'Sous et où l'on fera connaître la programmation de la prochaine saison de même que les événements qui marqueront les célébrations entourant le 50e anniversaire du théâtre. On devrait s'y revoir.