cache information close 

Changement de direction au Quat’Sous et au Périscope

Olivier Kemeid
Photo: Théâtre de Quat’Sous Olivier Kemeid

C’est Olivier Kemeid qui prend la direction du théâtre de Quat’Sous à la suite d’Éric Jean, qui assumait la direction du théâtre depuis 2004. Olivier Kemeid entrera en fonction au mois de septembre prochain.

Reconnu pour son travail à la tête de la compagnie Trois tristes tigres, et pour sa direction artistique du théâtre Espace Libre de 2006 à 2010, Olivier Kemeid a écrit de nombreuses pièces, dont Moi, dans les ruines rouges du siècle, mise en scène en 2012, Bacchanale, en 2008, et L’Énéide en 2007.

Dans un communiqué diffusé hier, Olivier Kemeid a décrit ainsi la mission qui l’attend au Quat’Sous : « Rejoindre le coeur de la Cité : telle est la noble tâche, ardue et exigeante, du théâtre. Amplifier ses pulsations, répandre ses battements, faire entendre ses alertes — ses coups de foudre comme ses attaques. Je ne souhaite programmer que ce qui relève de l’absolue nécessité, ce qui est en phase avec les soubresauts, les tremblements du monde. Et pour atteindre un tel objectif, il nous faut être plusieurs, artistes comme spectateurs. À tous ceux qui seront tentés par cette aventure, bienvenue ! Le Quat’Sous sera votre maison. »

Relève

En mars dernier, Éric Jean a annoncé son intention de quitter le Théâtre de Quat’Sous pour relever d’autres défis et explorer d’autres horizons. « Ce fut un grand honneur d’être à la tête de ce merveilleux petit théâtre pendant les douze dernières années. Ce n’est pas sans un pincement au coeur que je quitte mes fonctions, car je suis profondément attaché à ce lieu ainsi qu’à l’équipe qui y travaille. Je sens que le moment est venu de laisser la place à une nouvelle direction qui saura certainement insuffler au Quat’Sous ce qu’il faut d’aplomb et de fougue pour continuer à soutenir son rayonnement et assurer sa pérennité. »

En 2004, Éric Jean avait succédé à Wajdi Mouawad à la tête du Quat’Sous, qui avait été dirigé auparavant pour Louise Latraverse, Louison Danis et Pierre Bernard.

Le Théâtre de Quat’Sous a été fondé en 1955 par Paul Buissonneau, en compagnie d’Yvon Deschamps, de Claude Léveillée, et de Jean-Louis Millette. Huit ans plus tard, la troupe fait l’acquisition d’une synagogue sur le boulevard des Pins. Le 3 décembre, ils inaugurent le théâtre de 159 places. Cet édifice a été démoli puis reconstruit en 2009.

Au Périscope

Par ailleurs, le théâtre Périscope, de Québec, a également annoncé hier que Marie-Hélène Gendreau succédait à Frédéric Dubois à la direction artistique. Après avoir assumé ce poste durant cinq ans, Frédéric Dubois prendra la direction de la section française de l’École nationale de théâtre du Canada. « Je souhaite que nous demeurions variés dans nos prises de parole. Qu’on inspire et qu’on dérange. Je veux que le théâtre puisse continuer de grouiller de partout, que ses espaces soient investis par des créateurs en recherche constante d’expériences performatives. Nous nous devons d’être persuasifs et percutants de par nos propositions », a fait valoir hier Marie-Hélène Gendreau au sujet de sa vision du Périscope.

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec, Marie-Hélène Gendreau est entre autres connue pour sa mise en scène de Trainspotting. Elle a aussi mis en scène Tom à la ferme, de Michel-Marc Bouchard, et Le cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht. Elle entrera en poste au Périscope en août 2016.