Tirso de Molina, Orwell et Mouawad au Théâtre Denise-Pelletier

Le directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier, Claude Poissant, mettra en scène «L’avare» de Molière.
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Le directeur artistique du Théâtre Denise-Pelletier, Claude Poissant, mettra en scène «L’avare» de Molière.

Parmi les moments forts de la prochaine saison 2016-2017 du Théâtre Denise-Pelletier à Montréal, on remarque Le timide à la cour, une pièce de Tirso de Molina écrite cinq ans après le Don Quichotte de Cervantes, mise en scène par Alexandre Fecteau, la reprise d’Assoiffés de Wajdi Mouawad, mise en scène par Benoît Vermeulen, et l’oeuvre de Orwell, 1984, qui avait été présentée la dernière saison au Trident à Québec, dans une mise en scène de Édith Patenaude.

Quant au directeur artistique du théâtre, Claude Poissant, il se réserve au printemps une mise en scène de L’avare de Molière.

Parmi les autres propositions présentées à la salle Fred-Barry du même théâtre, Charles Dauphinais (Dénommé Gospodin) mettra en scène un texte de Jean-Philippe Lehoux, L’écolière de Tokyo. Le terrier de David Lindsay-Abaire sera mise en scène par Jean-Sikon Trevsersy. L’auteure Nathalie Boisvert transportera Antigone au coeur du printemps érable.

Abîmés proposera quatre courtes pièces de Beckett mises en scène par Catherine Bourgeois, avec Marc Béland et Gabrielle Marion-Rivard.

Frédéric Bélangera signera en décembre une adaptation de Anne. La maison aux pignons verts. Et le théâtre proposera un spectacle inspiré de l’oeuvre de Marc Favreau, L’enfance de l’art.