Délicieux piège

Si A Game of You offre au spectateur une expérience d’une richesse incomparable, cette proposition laisse néanmoins le critique aux prises avec un défi difficile à surmonter. Comment, en effet, parler d’une création personnalisée qui ne s’élabore qu’à travers soi, à la fois grâce à soi et malgré soi ?

À quoi bon écrire que la pièce aborde les thèmes délicats de l’amitié brisée, de la solitude, des rêves inaccomplis, de la difficulté de changer le monde, de la solidarité nécessaire, de l’amour, de la famille, des enfants ? Cette pièce-là n’a eu d’existence que pour moi. Elle a duré moins d’une heure, vous ne la verrez pas et n’en entendrez jamais parler. Inutile, donc, que je confesse avoir ri aux larmes une bonne partie de l’aventure, ou que je révèle avoir pleuré à mon retour chez moi en découvrant l’étonnant cadeau qui m’avait été laissé.

Pourtant, n’en rien dire relèverait presque de la trahison. Cette pièce m’a révélé à moi-même. Mieux qu’une longue thérapie ou une douloureuse séance d’introspection, elle m’a permis de mieux me connaître et de prendre conscience de la qualité des liens qui m’unissent aux autres. Elle a nettoyé mes plaies. Elle m’a guéri.

Une chance

Aura-t-elle le même effet sur vous ? Impossible pour moi de le prédire, ni pour vous de l’anticiper. Mais le jeu en vaut la chandelle, et vous ne voulez pas rater cette chance de découvrir l’homme ou la femme que vous êtes, individu unique peuplé d’ombres et de lumière.

N’ayez crainte. La procédure est simple et sans douleur. Vous serez accueilli avec bienveillance, traité avec respect. Tout au long de ce parcours individuel, on ne cherchera ni à vous brusquer ni à vous choquer. La réussite de la proposition repose au contraire sur une compréhension fine et savamment exploitée de la notion d’empathie, dont on mesure après coup l’étonnante portée.

Son succès ne serait toutefois pas aussi total si la mécanique du parcours n’était pas si parfaitement huilée. Chacun des moments qui le constituent s’articule en effet aux autres de façon totalement imprévisible, créant un jeu de miroirs d’une rare efficacité.

En dire plus serait mal venu. A Game of You est un piège délicieux qui ne fait nulle victime, une mécanique infernale destinée à vous rendre heureux. Laissez-vous prendre au piège. Laissez-vous prendre au jeu.

A Game of You

De Sophie De Somere, à la salle Multi du complexe Méduse jusqu’au 27 mai, dans le cadre du Carrefour international de théâtre de Québec.