Artaud en 100 heures de monologues

Christian Lapointe tentera de battre le record Guinness de la plus longue lecture à voix haute.
Photo: Annik MH DE Carufel Le Devoir Christian Lapointe tentera de battre le record Guinness de la plus longue lecture à voix haute.

L’artiste Christian Lapointe se prépare à lire en continu toute l’oeuvre d’Antonin Artaud. Cette performance radicale pourrait durer plusieurs jours. Esprits déprimés, s’abstenir…

 

Le comédien, auteur et metteur en scène s’est mis cette semaine à la recherche d’un médecin pour l’assister dans cette épreuve délibérée. Il parle même de se prêter à un exercice de « gym oculaire » pour s’empêcher de fermer les yeux le temps voulu.

 

« Je m’entoure d’une équipe : médecins sportifs, spécialiste du sommeil, nutritionniste… parce que c’est une expérience quasi sportive », dit-il.

 

La performance sera présentée à compter du 23 mai 2015 et se déroulera dans le cadre du Festival TransAmériques (FTA). Produite par le centre d’artistes de Québec Recto-Verso, elle aura lieu au théâtre La Chapelle.

 

Pourquoi cela ? Pourquoi Artaud ? Lapointe répond que c’est à l’image de l’écrivain et de sa vision du théâtre, un théâtre de la « cruauté ».

 

« Dans le théâtre de la cruauté, tu as cette idée du performeur qui est chauffé à blanc, qui se rend jusqu’aux limites de ses capacités, qui devient comme un cri qui sort du feu. »

 

Masochiste, alors ? « Non, mais disons qu’on repousse les limites des capacités humaines », dit-il en rappelant que dans l’Antiquité, les gens allaient voir les « chrétiens se faire manger par des lions ».

 

Comme quoi, la cruauté émane aussi du spectateur. « Si tu viens voir quelqu’un qui lit depuis trois jours sans arrêt, il y a quelque chose de cruel dans ça. »

 

L’oeuvre d’Antonin Artaud ne compte pas moins de 11 500 pages. Tellement que Christian Lapointe s’est demandé s’il ne pourrait pas ainsi battre un record Guinness. Vérification faite, le record de la lecture à voix haute est détenu par le Népalais Deepak Sharma, qui avait lu en 2008 17 livres pendant plus de 113 heures.

 

Lapointe a donc décidé d’essayer cela aussi. « Ça augmente la pression, l’intensité », dit-il. L’expérience serait dès lors d’autant plus cruelle qu’elle risquerait de se solder par un échec.

 

Les règles du Guinness l’autoriseront à prendre une pause de cinq minutes toutes les heures. Il pourra aussi les cumuler et s’arrêter pendant 2 heures après 22 heures de lecture.

 

Lorsqu’on lui demande si tout cela n’est pas d’abord un coup de marketing, Christian Lapointe rétorque que c’est plutôt le contraire et que fondamentalement, son but n’est pas de « battre un record, mais de lire l’oeuvre complète d’Antonin Artaud ».

 

Antonin Artaud est « un auteur dont beaucoup de gens se revendiquent. Il prend une place prépondérante, mais je ne suis pas sûr que l’on connaît son oeuvre tant que ça ».

 

L’événement sera par ailleurs diffusé en direct sur le Web, et la maison d’édition Gallimard le parraine en fournissant tous les livres de l’auteur.

 

Écrivain emblématique du XXe siècle, Antonin Artaud (1896-1948) fascine tant par son oeuvre que par sa propre vie. La souffrance psychique autant que physique est au coeur de son oeuvre et beaucoup ont été marqués par les textes qu’il a écrits lorsqu’il était interné dans un hôpital psychiatrique.

 

Christian Lapointe s’est beaucoup intéressé au thème de la souffrance dans ses pièces de théâtre et ses créations, où il a abordé des sujets comme la combustion humaine spontanée et plus récemment le suicide.