Broadway - Protestations contre la nouvelle pièce de Colm Tóibín

Près d’une quarantaine de manifestants ont tenté de perturber le déroulement de la nouvelle pièce de Colm Tóibín, The Testament of Mary (Le testament de Marie), lors de son avant-première le 26 mars au théâtre Walter Kerr, sur Broadway. Campé au moment de la crucifixion, le texte de l’écrivain et dramaturge irlandais donne la parole à Marie, qui relate la vie de son fils Jésus. Se réclamant de la Société américaine pour la défense de la tradition, de la famille et de la propriété (TFP), les agitateurs ont crié au scandale.


« Nous offrons à Dieu cet acte public de réparation et protestons avec véhémence contre [cette pièce] blasphématoire », ont-ils scandé. Inspiré par le court roman du même titre écrit par Tóibín en 2012, The Testament of Mary veut donner à entendre la version de l’histoire « qui n’a pas été entendue ». Basée en Pennsylvanie, la TFP n’attaque pas tant l’oeuvre que ses artisans. « Il convient de signaler qu’outre le fait qu’elle a été écrite par un auteur ouvertement homosexuel, au théâtre Walter Kerr la pièce The Testament of Mary est jouée et mise en scène par des lesbiennes affichées, nommément l’actrice irlandaise Fiona Shaw et Deborah Warner », dénonce la TFP sur son site.


Rappelons que la question du mariage gai occupe en ce moment l’avant-scène dans l’actualité états-unienne alors que la Cour suprême américaine se penche sur la question. Les résultats d’un sondage mené pour le compte de la chaîne CBS ont révélé en mars que 53 % des Américains sont désormais en faveur du mariage gai, alors que 39 % se disent contre et que 8 % sont indécis.


Lauréat du Grand Prix littéraire Metropolis bleu, Colm Tóibín sera de passage à Montréal dans le cadre de ce festival, qui se déroulera du 22 au 28 avril.

À voir en vidéo