Plus de créations aux Petits Bonheurs

La neuvième édition des Petits Bonheurs se place sous le signe de la création. Du 3 au 12 mai, deux nouvelles oeuvres québécoises, trois autres présentées en banc d’essai et quatre productions hors Québec figurent à la programmation dévoilée mercredi, destinées au public de 0 à 6 ans.


« Je suis vraiment content parce que c’est révélateur de la poussée de la création pour la petite enfance au Québec », a affirmé Pierre Tremblay, directeur général et artistique du festival d’arts de la scène.


Contes Arbour (5-6 ans), créé par Sylvie Gosselin du Théâtre Bouches décousues, traite du temps qui passe, de la mort et de l’importance du legs. Élisapie et les aurores boréales (3-6 ans) du Théâtre Motus emmène les enfants au pays des Inuits, par l’entremise de micromarionnettes et du théâtre d’ombres.


D’Espagne nous arrive, bardé de prix, Pierre à Pierre (2-6 ans) d’El Teatre de l’Home Dibuixat, parabole sur l’amitié et l’intolérance où un petit homme en fer-blanc collectionne et mange les cailloux. De France, Embrasser la lune (dès 18 mois) du Fil rouge théâtre fait dialoguer une petite fille et un veilleur de nuit, Mozart et Schubert, geste et voix parlée ou chantée, tandis que Chübichaï évolue au gré du pétrissage des petits personnages en argile par deux comédiennes-marionnettistes. Vox Théâtre d’Ontario donnera vie à Pinnochio dans ma valise (3-6 ans), version théâtre musical.


En banc d’essai - car encore en cours de création -, le Théâtre de l’Avant-Pays maniera pour la première fois ses marionnettes à l’intention des enfants de deux ans et plus dans Contes pour enfants de 1000 jours. Les Incomplètes plongeront les petits (6 mois-4 ans) dans l’univers aquatique avec Eaux, poésie aquatique pour corps et contrebasse. L’artiste multidisciplinaire Nathalie Derome aborde le thème de la maison et du territoire avec ses projections vidéo miniatures et ses jeux de lumière dans Là où j’habite.


Les Petits Bonheurs seront aussi l’occasion de découvrir ou de revoir Une lune entre deux maisons du Théâtre Le Carrousel, pièce fondatrice de ce répertoire, et Les petits orteils du Théâtre de Quartier, qui vivra sa 500e représentation. Pour la totale, les 18 spectacles et 40 ateliers disséminés sur le territoire québécois, voir au www.petitsbonheurs.ca.

À voir en vidéo